logo Le moteur de recherche de la télé

Donne-moi des raisons d'espérer !

Le jour du Seigneur


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h35 sur France 2

capture
– Tout le monde. Après, c'est là aussi où notre association agit, du côté de la précarité financière, de la pauvreté, le facteur est aggravant. Malgré tout, Jeanine peut quand même sortir, elle peut aller dans des lieux où, avec des moyens financiers, elle peut retrouver... Les personnes qui n'ont pas ce minimum se retrouvent dans une situation dramatique.
– Elle dit qu'elle est allée voir un opéra.
– Grâce à une solidarité qui existe sur nos villes. Dans nos associations, on a des organismes qui fournissent des places gratuites qui permettent de diffuser des places de spectacle.
capture
– C'est aussi ça, sortir de la solitude, aller
– Aller au spectacle avec d'autres. Elle aurait peut-être pu la payer. Mais aurait-elle eu la force de le faire ? Ce qui est important, là, ce n'est pas le spectacle. C'est qu'elle a pu dire, y compris à vous, "j'étais heureuse". Et elle peut en parler. Imaginez que vous alliez pendant des années au cinéma et que jamais vous ne puissiez en parler à quelqu'un. C'est un peu terrible. Toutes ces informations restent ancrées en vous, et au bout d'un moment, vous n'y allez plus.
– L'ami, le parent, l'accompagnant, nous laissent affronter notre solitude sans jamais nous perdre de vue. C'est ce que dit la pasteur Lytta Basset. Qu'est-ce que cette phrase dit de la réalité que vous connaissez ?
– Une personne seule a besoin de pouvoir parler de cette solitude à quelqu'un. La solitude fait partie de sa vie. Il ne faut pas la nier. Si elle ne peut pas le dire à quelqu'un, pour pouvoir dire "je suis seul"... Jeanine a un appel. Elle peut continuer à appeler. Tant qu'on appelle, on est vivant. Elle dit "j'ai encore de beaux jours".
– Ca, c'est important.
– Très important.
capture