logo Le moteur de recherche de la télé

Donne-moi des raisons d'espérer !

Le jour du Seigneur


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h35 sur France 2

capture
– Ni Marie-Madeleine, ni les apôtres. Que s'est-il passé? Le visage de Jésus est devenu son visage tel que Dieu le voit. Voilà la transfiguration pour lui et alors aussi pour nous, frères et soeurs. Il n'y a pas seulement notre visage tel que nous le voyons. Il y a aussi le visage que Dieu voit de nous. le jour où nous paraîtrons en présence de Dieu notre Père, quand nous réaliserons à quel point nous sommes aimés, alors nous aussi, notre visage deviendra autre, étincelant de lumière, vibrant de bonheur. Alors si vous me permettez un conseil: ne vous fiez pas trop à votre miroir pour connaître votre visage. Votre miroir vous trompe. Ce que nous y voyons n'est pas la vérité de nous-mêmes, ce n'est qu'une apparence provisoire. Vous vous souvenez de la Castafiore qui chante: "Ah, je rie de me voir si belle en ce miroir." Elle est belle, Marguerite. Elle pourra séduire des gens. Mais est-ce là sa véritable beauté? Il y a des gens très beaux, heureusement.
Mais cette beauté-là nous invite à découvrir chez les autres comme en nous-mêmes, une beauté d'un autre ordre. Celle qui n'est pas visible dans notre miroir. A l'inverse, quand nous sommes laids, quand nous nous trouvons défigurés, là aussi, ça ne dit qu'une partie de ce que nous sommes. Ce n'est pas notre vrai visage. Aujourd'hui, pourtant, c'est ce visage défiguré que si souvent nous montrons. Nous-mêmes défigurés quand la méchanceté nous habite. Notre humanité défigurée par tant d'injustice, de violence, de haine, et aussi hélas notre Eglise défigurée par la perversité de certains de ces prêtres jusqu'à certains de ces évêques. Eh bien, dès maintenant, nous avons à lutter contre tout ce qui nous défigure pour préparer notre transfiguration. La nôtre, celle de notre Eglise. A la suite du Christ. Ce n'est une question de coeur. Il faut changer notre coeur de pierre en un coeur de chair, plein de tendresse. Et c'est Dieu qui va réaliser cela en nous. Si notre coeur commence à changer, ça va se voir aussi un peu sur notre visage. Un peu, et parfois beaucoup. Si nous nous laissons toucher au coeur par Dieu, par sa compassion, sa tendresse.
capture
capture