logo Le moteur de recherche de la télé

Chagall, Rembrandt et la Bible

Présence protestante


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h05 sur France 2

capture
– Dans ce travail, il n'a pas hésité à se confronter aux maîtres du passé dont Rembrandt. Il ne s'agissait pas de l'imiter. Ce que ChagaIl veut montrer en peignant la Bible, c'est le caractère universel du message, un message qui reste d'actualité et un texte qui s'adresse à tous, quelle que soit son existence. france.tv access
– Nos étranges voisins anglais ont depuis quelques mois un ministre de la solitude. En fait, outre-Manche, la solitude est considérée comme un des plus grands problèmes de santé publique de notre époque. Sur le plan médical, cela n'est pas totalement farfelu.
La solitude engendre du stress qui favorise les inflammations chroniques, des cancers ou d'autres maladies dégénératives En fait, on a souvent oublié que dès son origine, l'homme a eu besoin des autres pour la chasse, la cueillette, ou pour se défendre. Etre au contact réel les uns des autres est devenu un besoin physiologique vital. Et on en est encore là, malgré l'illusion de notre monde hyper connecté. La Fondation de France révèle que 12% de la population française est en situation de grande solitude. Les causes sont nombreuses. Un tissu familial plus fragilisé, la désertification des campagnes, la disparition des commerces de proximité, l'individualisme de la société. Peut-on tolérer la solitude ?
capture
– C'est la question à laquelle nous allons essayer de répondre. La solitude peut tous nous concerner un jour ou l'autre. Bonjour à tous et bienvenue. Vous vivez peut-être chez vous une situation de grande solitude. Ce matin, nous allons essayer de trouver des raisons d'espérer pour sortir concrètement de cette solitude. Pour cela, j'ai fait appel à quelqu'un qui connaît très bien ces situations de solitude, Jean-Louis Wathy. Vous êtes délégué général adjoint de l'association Les Petits Frères des Pauvres, une association dont on ne sait pas forcément ce qu'elle fait. Que fait cette association ?
– Cette association a été fondée en 1946.
– Comme "Le Jour du Seigneur".
– Elle a été fondée dans un contexte particulier. Notre fondateur voulait créer une communauté d'hommes engagés, dont le principal sens de l'engagement allait être le combat contre la pauvreté. Il était très lié au 11e arrondissement. Et dans une rencontre avec le curé de la paroisse Saint-Ambroise, il s'est aperçu que c'était surtout les personnes âgées qui étaient en difficulté.
L'association a pris ce tournant d'être à la fois un lieu de fraternité et dans un combat pour soutenir les personnes âgées qui sont en difficulté. C'est la première phase. Après, à partir de 1965, l'association est devenue une association non confessionnelle et apolitique, suite à un dialogue entre notre fondateur et l'archevêché de Paris, qui a conseillé de ne pas prendre un statut religieux.
capture