logo Le moteur de recherche de la télé

Islam dans le monde : le sultanat d'Oman (2e partie)

Islam


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h50 sur France 2

– Encouragées par le sultan Qabus et protégées par la loi, les femmes omanaises s'impliquent pleinement dans la vie politique du pays. Elles sont de plus en plus nombreuses à se porter candidates à des postes importants dans les institutions étatiques.
– J'ai été nommée, pour la 3e fois, au Conseil d'Etat en vertu d'un décret du sultan datant de 2015. J'avais présenté ma candidature au poste de vice-président du conseil. La concurrence était très rude, mais, grâce à Dieu, j'ai pu l'emporter par 83 voix sur 84. Je considère que le fait d'avoir été choisie et élue de manière libre et directe est une victoire pour la femme omanaise et une manière de lui signifier qu'elle peut prétendre à toutes les fonctions électives. Naturellement, ce poste m'a donné l'occasion d'enrichir les directives et les tâches spécifiques du Conseil d'Etat, de proposer de nouvelles politiques et des changements afin de modifier ou d'améliorer le fonctionnement étatique pour ce qui concerne les missions de cette instance. La femme est la moitié de la société et sa collaboration avec l'homme est nécessaire non pas pour intervenir sur les dossiers des femmes et des enfants, mais pour la façon dont elle aborde différemment les dossiers. La femme réfléchit différemment de l'homme et les 2 ensemble peuvent réaliser et inscrire le développement de la nation dans la pérennité.
– La création du Musée national d'Oman fait partie des réformes entreprises par le sultan pour la préservation et la transmission du patrimoine culturel, matériel et immatériel omanais.
– La création du Musée national est l'illustration de la noble vision du sultan Qabus ibn Saïd. Vision qui consiste à réaliser un édifice culturel et national contenant toutes les données du patrimoine culturel omanais. Les étudiants constituent 48% environ de l'ensemble des visiteurs annuels. Cette population estudiantine est l'une des priorités du musée. Par le message que nous voulons véhiculer, on cible les futures générations dans le but de faire émerger une jeunesse éveillée, savante, consciente des enjeux de l'époque tout en étant enracinée et fidèle à son identité nationale.
– A l'image des autres mosquées, la Grande Mosquée sultan Qabus de Mascate accueille tous les fidèles pour la prière, indépendamment de leurs écoles juridiques. La tolérance religieuse est l'un des principes de l'ibadisme. Fidèles au message coranique et à la tradition prophétique, les ibadites prient en parfaite communion aux côtés de leurs frères shiites et sunnites. Prière.
– Le Dr. Suleiman Al Husseini, un des témoins et acteurs du dialogue entre toutes les traditions religieuses à Oman, enseigne à l'université de Nizw