logo Le moteur de recherche de la télé

Islam dans le monde : le sultanat d'Oman (2e partie)

Islam


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h50 sur France 2

– Passionné par l'histoire de la péninsule arabique et du sultanat d'Oman, Xavier Beguin-Billecocq, historien et petit-fils d'un des 1ers consuls de France en poste à Oman, a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire du Sultanat.
– J'ai édité un ouvrage des photos de ma grand-mère. La seule femme d'un consul de France qui était allée avec son mari à Mascate. C'était quelqu'un d'avant-garde. Elle partait avec ses gardes et prenait des photos. Ça raconte Mascate, la vie à la cour, les réceptions du sultan. Ça a permis la restauration du beit fransa, l'ancien consulat de France, un ancien palais appartenant à la petite-fille de Sayid Saïd, le souverain d'Oman et de Zanzibar. Et on en a fait un musée franco-omanais.
– Cette maison était à l'origine le premier consulat de France et la résidence du consul français. 13 consuls français se sont succédé ici. Les archives qui se trouvent dans ce lieu sont des correspondances entre les gouvernants français et omanais au 18e siècle. Il s'agit de traités et d'accords de réconciliation qui proviennent des archives du ministère des Affaires étrangères français et de la Bibliothèque nationale de Paris.
– Au début du 16e siècle, Oman connaît un déclin avec une occupation partielle de son territoire par les Portugais. Les troubles et les guerres civiles internes marquent la période. En 1744, le pays retrouve une stabilité et un nouvel âge d'or avec l'élection de l'imam Ahmad ibn Saïd, fondateur de la dynastie régnante actuelle. Au milieu des années 1960, le pays connaît à nouveau des troubles et l'instabilité. L'accession au pouvoir du sultan Qabus ibn Saïd sera porteuse d'une ère nouvelle, d'une renaissance pour le pays et le peuple omanais.
– Concernant le régime politique d'Oman, on sait qu'avant l'avènement de la renaissance omanaise le 23 juillet 1970, il n'y avait pas de lois ni de régime à proprement parler. La nation était isolée du reste du monde et vivait dans la pauvreté et l'ignorance. Il n'y avait pas de programme d'éducation ni de santé. Il n'y avait pas davantage de routes ni d'autres services utilitaires.