logo Le moteur de recherche de la télé

Parcours de femmes : le bouddhisme, une voie d'optimisme

Sagesses bouddhistes


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h35 sur France 2

– Mais également voir que quelles que soient les circonstances dans lesquelles on se trouverait, on peut en tirer parti. Quelqu'un qui cherche à nous faire du tort, soit nous allons le haïr, mais nous lui rendons service car nous sommes malheureux, soit nous nous disons : "Cette personne "va me servir de maître de patience. Grâce à elle, "je vais pouvoir développer de la patience, de la compassion." Cette personne fait du mal car elle est sous la coupe de l'ignorance et elle se laisse aller elle-même à la colère. Elle est plus à plaindre Ce sera sur cet exemple que nous finirons l'émission.
– Je vous remercie.
– Voici quelques suggestions de livres en rapport avec le sujet. Tout d'abord "Plaidoyer pour le bonheur" par M. Ricard, un livre pour trouver des alternatives à l'individualisme et à la souffrance collective grâce aux enseignements du Bouddha. "La Voie progressive vers l'Eveil Suprême selon la Lignée du Sud "du Pays des neiges" de Gédun Jamyang. Et puis "Sans déployer ses ailes, l'oiseau ne peut voler, "la Lumière de la Voie vers l'Eveil" de Jowo Atisha, édité par l'Institut Guépèle. L'émission se termine. Vous pouvez la revoir toute la semaine sur le site Internet de France Télévisions. Nous vous souhaitons une excellente semaine. Merci. france.tv access
– L'auteur de ces vers est le sultan Saïd ibn Ahmad, fils du fondateur de la dynastie des Al Saïd. Cette dynastie règne sur le sultanat d'Oman depuis le début du 18e siècle jusqu'à aujourd'hui. C'est l'une des plus anciennes dynasties royales de la péninsule arabique.
– Le règne des Abu Saïd à Oman remonte à une période très lointaine. Ils succèdent à l'époque des Ya'âriba et se prolongentjusqu'à nos jours. Ce sont les Abu Saïd qui détiennent encore les rênes du pouvoir et gouvernent le Sultanat. La famille Saïdienne est l'une des familles régnantes les plus anciennes au monde si l'on en juge par sa longévité. C'est cette noble famille qui est à la tête du pouvoir et qui bénéficie de l'adhésion et du soutien populaire.
– La société omanaise a été depuis toujours une société ouverte sur l'autre.