logo Le moteur de recherche de la télé

Rencontres à XV


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h05 sur France 2

– On ne joue jamais dans la gadoue. Merci de nous être fidèles. On revient dimanche à l'heure du petit-déjeuner. Salut.
– Bienvenue dans notre émission "Sagesses bouddhistes". Nous avons une chance immense : celle de pouvoir progresser. Tout être en a le potentiel. C'est l'un des messages-clés des enseignements du Bouddha. Quand tout va mal, il est possible d'arriver à se sentir mieux. Et même quand tout va bien, s'entraîner au bonheur permet d'affronter les difficultés. La dimension optimiste sera le thème de notre émission. Nous verrons comment notre nature nous permet de progresser et comment on peut s'entraîner au bonheur. Pour en parler, nous recevons une grande érudite. Ce mois-ci, nous donnons la parole à des personnalités féminines. Marie-Stella Boussemart,
– Bonjour.
– Vous avez été ordonnée en 1997 et vous enseignez le dharma. Vous êtes docteur en tibétain et vous avez étudié le japonais. Pendant 40 ans, vous avez suivi et traduit le vénérable Dagpo Rinpotché. Et vous avez été présidente de l'Union Bouddhiste de France. Merci d'être là.
– Merci à vous.
– Partons du commencement. Quelle est la vocation exacte du bouddhisme ?
– Vocation, je ne sais pas, mais le bouddhisme est une voie qui concourt au bonheur au travers d'une progression intérieure.
– Ça s'adresse particulièrement à ceux qui n'arrivent pas à trouver le bonheur ou à ceux qui ne trouvent pas le sens à donner à leur vie ?
– Beaucoup plus largement, je dirais que le bouddhisme s'adresse à tous ceux qui voudraient se prendre en main et qui aimeraient ne pas subir de manière passive les événements de la vie, donc qui cherchent une méthode pour essayer de tirer parti de quelque événement que ce soit, même ceux qui, sinon, ne seraient que des épreuves.
– Est-ce que tout le monde a le potentiel de se mettre à trouver le bonheur ? ça, c'est peut-être un des points principaux. Selon le bouddhisme, on va dire que tous les êtres ont la nature de Bouddha. Ça veut dire que tout le monde a un potentiel qui ne demande qu'à être développé. Selon le type de naissance que l'on a, selon les conditions dans lesquelles on se trouve, ça va être plus ou moins facile, et on pourra aller plus ou moins loin pour le moment.