logo Le moteur de recherche de la télé

Vie sauvage à Yellowstone (2/3) : Un printemps éprouvant

Grandeurs nature


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 7h10 sur France 2

– Les barrages empêchent aussi la tanière d'être emportée par le courant. La famille s'y réfugie pour échapper aux prédateurs. Construire cet immense univers aquatique est une tâche titanesque. Sous la surface, le barrage est un mur gigantesque de 3m de large. Il est composé de souches et de branches d'arbres, consolidé par des cailloux, de la vase, et des plantes. Les castors taillent eux-mêmes leurs matériaux de construction grâce à leurs incisives tranchantes. Ils peuvent abattre un arbre entier. Perfectionner leur chef-d'oeuvre demande souvent des années. C'est le grand projet de leur vie. Les barrages doivent être parfaitement étanches. Mais cette année, le dégel précoce a provoqué, entre autres, des dégâts dans l'édifice. La moindre fuite doit être examinée et colmatée. Et avec 5 barrages sur la rivière, les castors ont du travail. A l'abri dans la tanière, les jeunes s'entraînent. A l'âge de 2 ans, ils quitteront le nid familial pour construire leur 1er barrage.undefined
A l'extérieur, l'eau continue de monter. Si la neige fond trop vite, la tanière sera inondée et la vie des petits sacrément en danger. Loin des eaux montantes, dans le nid des chouettes lapones, l'oisillon le plus faible est encore en vie. Il a su résister à la concurrence de ses aînés pour se nourrir. D'ailleurs, l'un d'eux a déjà pris son envol. Il n'a qu'un mois de vie mais le voilà déjà indépendant. Pourtant c'est bien difficile pour ces petites chouettes de quitter le nid. Leurs ailes sont courtes et fragiles. Plus tard, elles atteindront 1,5m. Mais pour l'instant, le nid est si haut perché que faire le grand saut demande bien du courage. Celui-ci semble vouloir se lancer, à son tour. Mais il se ravise. Les jours passent. Et passent... Et aucun des oisillons ne trouve la force de s'envoler. Tant qu'ils restent au nid, ils sont nourris à volonté mais plus pour longtemps. Leurs parents les encouragent. Ils doivent prendre leur envol, et vite. le 2e oisillon décolle. Enfin... presque. Décoller est une chose... atterrir en est une autre. Sa maladresse n'incite pas sa soeur à l'imiter.