logo Le moteur de recherche de la télé

Vie sauvage à Yellowstone (2/3) : Un printemps éprouvant

Grandeurs nature


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 7h10 sur France 2

– Après un hiver rigoureux, voir une nichée de 3 chouettes lapones est extrêmement rare. Les parents ont fait un travail fantastique. D'ordinaire, c'est le mâle qui apporte à manger mais cette année, la mère participe aussi à la chasse. La concurrence est rude entre les oisillons et la plus petite est de toute évidence le souffre-douleur. Si la nourriture venait à manquer, elle ne survivrait sans doute pas. C'est maintenant le mois de mai et le temps est en train de changer. A cette période, le climat est véritablement instable. L'hiver peut ressurgir en un clin d'oeil. Refroidissements des températures, chutes de neige peuvent arriver. Associées à l'air chaud venu du Gulf Stream, elles provoquent des orages étonnement violents. Tonnerre. Après 2 semaines de pluie battante, les animaux sont épuisés. Les pluies torrentielles emportent la neige encore accrochée aux pentes des montagnes et accélèrent le dégel. Les wapitis continuent de suivre la repousse de la végétation avec leurs petits sur leurs talons.undefined
Chaque année, des milliers de faons naissent durant la migration, en parfaite synchronisation avec la période d'abondance. Ils passent les 1res semaines de leur existence cachés dans les hautes herbes, à l'abri des prédateurs. Quand leur mère décide qu'ils sont assez forts, ils sortent de leur cachette. Cette femelle et son petit rejoignent le troupeau. Les adultes participent tous à l'éducation des plus jeunes. Quelques femelles jouent les baby-sitters. ce qui laisse à leur mère la possibilité de brouter en paix. Avec l'avancée rapide du printemps, il y a partout des bouches affamées à nourrir. Piaillements. Les merles bleus azurés sont rentrés de migration pour se reproduire dans cette forêt de trembles. La mère garde le nid tandis que le mâle coloré part chercher à manger pour toute la famille. Les scarabées et les sauterelles sont le péché mignon de ces oiseaux, une fois la carapace décortiquée. Le couple a fait son nid dans cet arbre creux et les oisillons sont bien nourris. Une fois leur repas consommé, les excréments doivent être évacués du nid pour que leur odeur n'attire pas d'ennemis potentiels.