logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 3h05 sur TF1

– Vous allez voter dans un instant. Mais, avant cela, depuis le début, les 2 chefs adverses, Béatrice et Emilie, vous écoutent. que vous avez des choses à dire. Béatrice.
– J'ai retenu qu'ils s'entendaient bien. C'est pareil avec mon équipe. J'aimerais pas être à votre place. C'est un moment difficile, qu'il faut éviter.
– Emilie.
– Ça doit être difficile de devoir éliminer quelqu'un qui l'a pas mérité. Personne n'a fait ses preuves. Je suis étonnée de voir que Maxime se sente menacé. C'est dur de devoir éliminer un coéquipier.
– Place au vote. Le premier à aller voter, c'est le chef. A vous, Maxime.
– Aliséa, il faut que tu te fasses Si tu te fais pas confiance, ça peut nous être préjudiciable dans les épreuves.
– Mohamed, à vous.
– Frédéric, tu es un peu trop stratège à mon goût. Allez-y, Brice. Cindy, à vous. Et enfin, Aliséa. Vous avez tous voté. Je vais procéder au dépouillement. Tout d'abord, une question à Maxime. Souhaitez-vous jouer votre bracelet d'immunité ?
– Non, Denis.
– Quelqu'un a-t-il trouvé un collier d'immunité qu'il souhaiterait jouer, ce soir ? Personne ? Tout de suite, le dépouillement. 3 voix pour Frédéric. Une voix pour Aliséa. Et une pour Maxime. L'avant-dernier bulletin peut déjà être décisif. 4 voix contre vous. Une contre Maxime. Je vais dépouiller le dernier bulletin, mais il ne changera pas l'issue du vote. prenez votre sac et votre flambeau et venez me rejoindre. Les aventuriers de la tribu bleue ont décidé de vous éliminer. Leur sentence est irrévocable.
– J'aurais aimé pouvoir montrer mes capacités, m'investir plus intensément dans cette aventure avec les Bleus.
– Merci, Frédéric. Bon retour dans le nord de la France.
– Merci. Au revoir.
– Ciao, Fred.
– Frédéric s'en va. Le photographe a osé s'attaquer au chef. La semaine prochaine, la Guerre des chefs continue.
– Le statut de chef est remis en cause.
– Si ça continue, il faudra
– Les chefs sont critiqués.
– Ça nous soûle.
– Gérer la vie de groupe est compliqué pour beaucoup.
– M'appelle pas comme ça.
– C'est abusé.
– On a galéré.
– J'assume mon choix.
– Mais les exploits...