logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 3h05 sur TF1

– Nicolas, équipe jaune.
– Bienvenue, mec.
– Emilie. QUÎ sera avec VOUS dans cette aventure ?
– Je choisis Victor.
– Victor. A voir avec quelle rapidité vous rejoignez Emilie, vous semblez
– Je suis satisfait. C'est la cheffe d'équipe avec laquelle j'avais le plus d'affinités depuis le début.
– Maxime, vous êtes le capitaine de l'équipe bleue. Qui sera
– Ce sera Mohamed.
– Est-ce que c'est le côté imposant de Mohamed qui vous a fait le choisir ?
– Mohamed, il y a une puissance physique indéniable. C'est une force tranquille, qui va faire du bien au camp
– Béatrice, il faut choisir le 2e.
– Je vais partir sur Aurélien.
– Pourquoi, Béatrice ?
– Parce qu'il a une bonne tête. Il touche à tout, et ça peut être un atout. Voilà pourquoi je l'ai choisi.
– Je suis Aurélien, j'ai 23 ans, je viens des Côtes-d'Armor en Bretagne. Je suis cascadeur. A 13 ans, j'ai découvert le parkour, un sport où on franchit des obstacles. On va d'un point A à un point B de la manière la plus rapide possible. C'est des heures à répéter les mêmes choses. Ça travaille l'équilibre, le mental, la concentration et tous les muscles du corps. dans des spectacles. Mes capacités servent à faire rêver le public. Dans l'aventure, ma crainte, ce serait de me faire avoir par les autres. J'ai tendance à croire tout ce qu'on me dit. C'est un point sur lequel je dois travailler.
– Emilie, avec Victor. Qui sera le 3e ?
– Je prends Xavier.
– Xavier rejoint l'équipe des Rouges. Maxime ?
– Brice.
– Steeve.
– Encore un homme. Le 3e. Pourquoi ?
– Il m'apporte des ondes positives. Il sourit, moi, ça me met de bonne humeur. Un bon feeling, ça donne une bonne cohésion. Tu peux aller
– Je m'appelle Steeve, j'ai 46 ans, je travaille à la mairie de Nice où je gère des quartiers populaires. Je manage des équipes sur les quartiers sensibles. Je trouve mon bonheur en donnant de ma personne pour les autres. J'ai tendance à m'engager dans l'humanitaire. Après l'attentat de Nice, j'ai participé à une expédition dans l'Himalaya et déposé 86 galets pour rendre hommage aux victimes. C'était important.
– Alex.