logo Le moteur de recherche de la télé

6 ans de recherche

Les experts


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 0h40 sur TF1

– Il n'aurait eu de remords que pour elle ? Il la connaissait. On a 3 brosses à dents, dont 2 sont rangées dans des étuis. Le tueur et l'enfant devaient séjourner ici. Pas de signe d'effraction. D'accord. Je présume qu'on va envoyer les indices à Quantico. Oui, on croule déjà sous le travail. Faites votre boulot, et de mon côté, je ferai le mien. Elle a succombé à des blessures provoquées par un objet contondant. Il semblerait que le 1er coup ait été porté à l'arrière du crâne et ceux sur le visage, 30 minutes après. Elle a été violée ? Oui. J'ai trouvé du liquide séminal dans le vagin. J'ai recueilli les prélèvements. C'est un vrai détraqué. Je vais analyser l'ADN. Pas de tache de naissance. Comme le gamin que je recherche. Donc pour confirmer... J'ai envoyé le rapport ADN concernant l'enfant kidnappé. Alors il ne vous reste plus qu'à attendre. Si vous nous donniez un peu plus de détails sur cette 1re enquête ?
– Il s'appelait Jason Taylor. Sa nourrice le gardait, il était patraque. C'est là que c'est arrivé. Un individu est entré dans l'appartement par une fenêtre. Il a abattu la nourrice et enlevé Jason. On n'a rien sur le tueur, même pas un signalement. Il a volé quelque chose ? Seule la batte a disparu. L'arme du crime ? Une batte, un marteau. Il prend ce qu'il trouve. Et repart avec. La nourrice avait été violée ? Pourquoi kidnapper un enfant, et le tuer que 6 ans après ? Un petit de 4 ans obéit, mais à 10 ans, il fait ce qu'il veut. Il a pu poser trop de questions. Il y a plein d'hypothèses. Beaucoup trop. Il avait été adopté. Et les parents biologiques ? Nous n'avons pas pu retrouver leur trace.
– Les ravisseurs ont demandé une rançon, non ? Non, je n'ai pas trouvé une seule raison. Y en avait-il une ? Les ravisseurs d'enfants ont souvent des liens avec la famille. Un rapt est rarement fortuit. On en a dénombré 100, l'an dernier, aux Etats-Unis. Parfois, c'est juste la fatalité. Vous avez dit ça à des parents ? Oui, ça m'est arrivé. Vous l'avez bien vécu ? Hé, j'ai trouvé une boîte à bijoux vide. Le meurtrier a pu piocher là aussi.