logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 2h20 sur M6

– (Musique mélancolique à la guitare sèche)
– Yeah Elle était si timide et si fragile Introvertie et si naïve Au milieu de trente élèves, trouver Sa place n'était pas si facile Pour elle de se faire des amis Etait quasi impossible Tu connais les gosses Entre eux méchants Quand ils ont trouvé leur cible Ça commence par un surnom, puis Les mauvaises blagues s'enchaînent Ils mettent du sel Sur les plaies de ses complexes Avec tellement de haine Qu'elle vit avec la peur Quand elle voit son cartable A la surprise générale Elle commet l'irréparable Elle avait ce regard innocent Qui n'attendait qu'à être aimé Mais la vie fût autrement Si fragile Tous ces mots ont fini par la briser Elle qui ne voulait qu'être aimée OH OH
– On vit l'époque du virtuel Des tutos pour du rimmel Snapchat, Snapchat Dis-moi qui est la plus belle Pour elle Etre aimée c'est d'être likée Donc elle s'entraîne devant sa glace A faire un selfie Filtre beauté Quelques coeurs sur sa photo Mais surtout des commentaires Des moqueries, des critiques Des insultes Des emojis pervers Toute cette violence gratuite Devient pour elle insupportable Donc elle éteint son portable Voilà pourquoi j'ai besoin Que tu me partages Tes rêves et tes doutes Que tu saches que ton père Sera toujours là Pour arracher les mauvaises herbes Sur ta route Qu'importe ce que dit Ou pense le monde Tu es la plus forte Et la plus belle à mes yeux Ne te laisse jamais rabaisser Par les autres N'oublies pas
– Yeah, yeah Hey (Musique mélancolique à la guitare sèche) (Le rythme ralentit) (Notes finales) (Mélodie douce à la guitare)
– Je ne sais pas faire J'ai beau mentir Tout me ramène à toi Quand t'es pas là J'ai beau sourire Quand on parle de toi
– J'n'ai plus rien à perdre Rien à gagner
– Je n'ai plus de peine Plus rien à pleurer
– Rien c'est déjà trop
– TOUT ME SEMBLE FAUX QUAND T'ES PAS LA CA NE COMPTE PAS QUAND T'ES PAS LA, TOI LA OU LES MOTS FONT S'AIMER LES HOMMES SI TU L'ENTENDS CA, JE TE PARDONNE (Je te pardonne) LA OU LES AUTRES ONT LE COEUR QUI COGNE SI TU LE VEUX, PRENDS, JE TE LE DONNE
– J'ai le spleen de toi, de tes yeux Sans un signe Plus rien de nous deux J'reste digne même si ça fait mal
– Je sens ta main posée Sur la mienne Et le son de ta voix qui traîne Je n'ai plus le goût de rien SI TU L'ENTENDS, CA JE TE LE DONNE, DONNE, DONNE Je ne sais pas Je te le donne (Donne, donne, donne, donne hé) (Je te le donne, donne) (La musique s'estompe.