logo Le moteur de recherche de la télé

Pérou, la cité perdue de Caral


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 1h15 sur France 5

– C'est une forme d'arthrite qu'on voit surtout chez les sportifs, de nos jours.
– Ces signes laissent penser que son travail était pénible. Ce devait être un ouvrier qui portait de lourdes charges, sur de longues distances. Ses fractures crâniennes complètent ce scénario. La mort n'a pas été accidentelle. Pour Guido Lombardi, l'homme a été jeté dans une fosse, encore vivant.
– Une fois que le corps a été placé à cet endroit, il a été recouvert de grosses pierres, qui ont brisé de nombreux os. Il a été tué.
– La position du corps pourrait révéler la cause de sa mort.
– Il était nu, les mains ligotées dans le dos. Pour nous, ça ne fait aucun doute, c'était un sacrifice.
– La victime était sans doute une offrande pour les dieux.
– Ma thèse, c'est que le corps de cet homme pour protéger la pyramide à la fin de sa construction.
– Les archéologues pensent que des rituels religieux avaient lieu sur les pyramides, devant toute la population.
– D'après ce qu'on sait, la foi et les pratiques religieuses occupaient une grande place, à Caral. La présence de ce squelette nous dit que les rituels étaient très importants,
– Presque toutes les civilisations anciennes s'articulaient autour du culte des divinités. Les rituels sacrés avaient pour but de les apaiser avec des offrandes. Si les dieux étaient assoiffés dé sang, dés hommes étaient sacrifiés. Mais dans une cité paisible comme Caral, cette pratique était rare. Pourtant, les temples et les bûchers cérémoniels montrent que la religion y jouait un rôle central. Les archéologues se sont demandé qui officiait lors dés cérémonies et si la classe dominante utilisait les pyramides pour diriger le peuple. Pour eux, l'organisation hiérarchique d'une société est considérée comme le signe d'une civilisation développée. On a retrouvé le squelette d'une femme près de Caral. Il suggère qu'ily avait bien une élite, à l'époque. Et surtout qu'elle tenait à manifester son statut social et son pouvoir.
– Regardez comme c'est beau. Cette femme a été inhumée avec beaucoup d'ornementations. On a, par exemple, ces 4 bijoux.