logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 20h00 sur TF1

capture
– Le ton est catégorique, vous le voyez, les formules, définitives. Le site présente même cette avancée comme une solution "durable" au problème de l'insuffisance rénale. Les internautes sont d'ailleurs très élogieux dans les commentaires qui figurent sous la publication.
Et pour cause : telle qu'elle est présentée, l'information est une révolution médicale. Je vous rappelle qu'en France, selon la Fondation du rein, dont c'est la semaine nationale, près de 6 millions de personnes sont atteintes d'une maladie rénale. 47 O00 sont dialysées régulièrement, et 38 O00 ont été greffées.
capture
– A.-C.Coudray: Comment savoir si cette découverte est vraie? Comment démêler le vrai du faux?
– C.Adriaens-Allemand: D'abord en allant directement à la source, en contactant les responsables du projet de l'université américaine. C'est ce qu'on a fait avec nos confrères de l'AFP. Réponse de l'un des chercheurs associés : "Je crains que nous ne soyons pas encore prêts pour des essais cliniques"... 2e vérification, via le site Internet du projet cette fois, dans la rubrique Foire aux questions, où l'on trouve cette phrase : "Nous espérons parvenir à l'étape finale des tests cliniques à la fin de l'année 2021".
Un "scénario qui implique un financement suffisant et aucun inconvénient scientifique ou technique". En clair, il demeure encore beaucoup d'obstacles. Aucun test n'a été réalisé à ce stade. Les patients sont donc loin de pouvoir bénéficier de ce qui est pourtant présenté par le site français comme opérationnel. On touche là aux limites voire aux dangers de la recherche du clic à tout prix.
capture