logo Le moteur de recherche de la télé

Chirurgie pour enfants : ils redonnent le sourire aux enfants

Les docs du week-end


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 16h00 sur TF1

–  Sa maman et sa soeur sont rassurées. La plus petite des jumelles est sur la bonne voie pour gagner des centimètres. Pour rester en contact avec ses proches, Leslie continue de poster des vidéos sur les réseaux sociaux. Quelques jours plus tard, elle va se charger elle-même d'annoncer les bonnes nouvelles.
– Aujourd'hui, c'est trop une bonne matinée qui commence. J'ai eu des petits cadeaux. Il y a eu une animation "Star Wars". J'ai fait une photo avec Dark Vador. Et le meilleur : une peluche de Chewbacca. Elle est toute douce. Pour finir, j'ai gagné 2 centimètres en une semaine. Je suis trop contente. Etj'ai pris un kilo, mais on s'en fout.
– Pour corriger sa scoliose, Leslie doit conserver son halo crânien pendant 3 semaines. Ensuite, l'adolescente fera face à un autre défi : une opération au niveau de la colonne vertébrale qui sera encore plus lourde que la première. Clinique Marcel-Sembat, à Boulogne-Billancourt. Un établissement réputé pour le traitement des maladies rares et des malformations cranio-faciales.
– C'est le grand jour. Ça va être l'opération.
– Pia n'a pas l'air décidée à quitter son lit. De leur côté, les chirurgiens préparent une intervention très lourde. A cause de sa tumeur dans la bouche, Pia a déjà été opérée 8 fois : du nez, de la lèvre, du palais, du menton. Mais cette fois-ci, c'est sa boîte crânienne qui va être ouverte.
– On devrait pouvoir impacter la paroi interne.
– Pour ne pas abîmer son nerf optique ni son cerveau, c'est un binôme qui va faire l'opération. Le Dr Arnaud, chirurgien plasticien, et le Dr James, neurochirurgien.
– C'est le gardien du cerveau. Je suis le reconstructeur de la boîte crânienne.
– Quelle est la partie la plus délicate de l'opération ?
– Tout est délicat. Notamment la mobilisation des orbites près du cerveau.
– Il y a toujours des risques dans ce type d'opérations, surtout au niveau du crâne. Il faut toucher les enveloppes du cerveau sans toucher le cerveau. Mais pour arriver à ces enveloppes, il y a toujours un risque. Je suis là pour ça.
– L'écartement des yeux dont souffre de Pia est un cas très rare.