logo Le moteur de recherche de la télé

Secrets de chineurs

Reportages découverte


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 14h45 sur TF1

capture
– incontournable pour les brocanteurs de l'Est de la France.
– Je vais prendre ça, ça plaît bien. Les fameuses lampes Gras. C'est une applique qui se met au mur. Elle est dans son jus. Ca, c'est pas mal du tout. Ce que je préfère vendre, c'est ce qui est déco et jardin, tout ce qui est ferraille, disons. Après, dans la brocante, il faut être généraliste. Je vais mettre des cartons, faut du bibelot. Faut tout faire.
Tout est bon. Y en a qui chinent avec 20 euros, d'autres avec plein de sous. Y en faut pour tout le monde. j'abandonne, Je peux plus passer. Les brocanteurs, en règle générale, c'est quand même un beau bazar. Souvent, ils aiment le bazar. On ne verra pas un brocanteur où c'est bien rangé... Y a que dans des boutiques... Parisiennes, ou d'autres boutiques dans d'autres régions. Comme au salon.... Le salon et... C'est deux mondes totalement différents. Hop ! On va s'arrêter là. Le stand sera pas assez gros.
capture
– La journée n'est pas finie. Renaud doit encore parcourir les 250km de Saint-Dié à Rougemont. Clignotant Des heures de camion, dans le nord de la France, Eric en fait aussi pour aller chiner en dehors des sentiers battus.
– Alors là, nous partons... plutôt dans les poubelles. Dit les encombrants. On peut trouver de belles choses.
– Depuis 15 ans, cet ex-routier chine les jours d'encombrants, jours de collecte de déchets volumineux. Dans ce village près de Béthune, la veille du passage des éboueurs, les habitants ont sorti tout ce dont ils ne veulent plus.
– Ouais, années 50. On espère toujours avoir le... L'objet que personne d'autre n'a et n'aura jamais... ne trouvera jamais.
capture