logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h00 sur TF1

capture
– Et du côté de la majorité, la ministre Nathalie Loiseau se dit prête à y aller. Le tableau est donc presque au complet. Les candidats sont inconnus du grand public.
– Il y a 20 ans, les têtes de liste s'appelaient François Bayrou, Nicolas Sarkozy, Bernard Tapie, Michel Rocard.
2019, place à Manon Aubry, Jordan Bardella, François-Xavier Bellamy, Nathalie Loiseau ou encore lan Brossat. Au-delà des militants, des noms qui résonnent peu. Vous connaissez des gens qui se présentent aux élections européennes?
– Non.
capture
– J'attends la dernière minute pour me documenter.
– Des inconnus ou presque investis parleur par leur parti. Ce matin sur ce marché des Yvelines, 1er tractage pour La République en marche. Nathalie Loiseau qui s'est déclarée candidate cette semaine n'est pas sur les tracts. Ce qui compte, dit-on ici, c'est le projet, pas la tête de liste.
– Le projet, c'est qu'il a été défini dès l'élection présidentielle et les élections législatives.
– Lui commence à se faire un nom. François-Xavier Bellamy, tête de liste pour Les Républicains, mais sous tutelle du patron du parti.
– Ça n'est pas facile de s'engager pour les européennes. C'est pour ça que les figures les plus connues n'y vont pas. C'est prendre un risque.
– Le risque d'un score médiocre.
Pour ces jeunes candidats, il faut savoir prendre des coups sans faire d'ombre aux leaders qui ne veulent pas s'exiler loin de Paris. C'est le cas au Rassemblement national pour Jordan Bardella, dans la campagne de Marine Le Pen. Idem chez Les Insoumis. La tête de liste est Manon Aubry, une jeune militante.
capture