logo Le moteur de recherche de la télé

Scènes de ménages


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 20h25 sur M6

capture
– Non, on aurait pas pu. Ça voudrait dire que tu te taperais ton frère. Vu que t'as épousé mon frère, si t'étais ma soeur, t'aurais épousé ton frère. Moi en tant que ta soeur, et ta soeur, j'aurais trouvé ça bizarre. J'aurais pas aimé. On serait pas restées copines. Non, c'est mieux qu'on soit pas soeurs.
– Le choix aurait été délicat. Un coup à blesser ma soeur. Enfin, l'autre soeur.
– Oui, et moi pour le coup... J'aurais pas...
– Ben non. Mais elle aurait eu moins de problèmes avec sa belle-mère.
– Oui, du fait.
– Ben oui. Parce que tu vois, la belle-mère, ma mère.
– Si t'es la fille.
– Tic-tac.
– Problèmes.
capture
– Ça faisait tac, tac, enfin...
– Oui, oui. Ce qui est sûr, c'est que... C'est que vous êtes frère et soeur.
– AH BEN, CA.
– C'est moi.
– Mon José. Mon frère à moi. C'est ton mari, c'est mon frère.
– Mes parents ont divorcé, j'ai commencé à me goinfrer. Je pouvais plus m'arrêter. J'avais besoin de combler quelque chose.
– C'est normal, Coco.
– On avance, c'est bien Corine. Bravo.
– Philippe ?
– Moi, c'est pas facile. J'ai toujours un peu de mal à en parler mais... Je suis né dans une famille bourgeoise et... On avait une cuisinière à la maison.
– Oh, mon Dieu.
– C'était un vrai cordon-bleu. Elle savait tout faire : la choucroute, le colombo de poulet, le vrai cassoulet du sud-ouest.
– OH, LA, LA !
– Philippe, on est avec toi.
– Elle faisait des profiteroles.
– Et nous, on est là, avec nos histoires de divorce, d'accident. Désolée.
– Moi, j'étais gamin. Je pouvais pas refuser.
– Ben oui.
capture