logo Le moteur de recherche de la télé

Chasseurs d'appart'


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 14h35 sur M6

capture
– Le petit bébé-surprise.
– Le bébé-surprise.
– Pourquoi ce bébé-surprise ? Ben voilà, elle est arrivée un petit peu plus vite que prévu... Nous n'avons pas eu le temps de prévoir la quatrième chambre. Donc, actuellement, Suzanne est dans sa chambre. Louise et Antoine dans la leur. J'aimerais bien déménager, parce que j'aimerais trop avoir ma chambre à moi toute seule.
– Aujourd'hui, il nous faut vraiment *une quatrième chambre.
– Que chacun d'entre eux ait sa propre chambre et soit tranquille.
– Leur problématique : trouver dans l'urgence une maison familiale dans laquelle chacun aura son espace. *-Quatre chambres, avec suite parentale.
– Ainsi qu'une salle de jeu et un grand jardin pour les enfants. *-Et là, ce serait l'idéal.
– Je vais vous trouver un grand espace, vous allez voir.
capture
– Un idéal qui ne doit pas se trouver n'importe où.
– Nous cherchons un bien sur...
– Tu vois, papa, vivement qu'on ait une grande maison.
– Oui, et plein de place pourjouen pour ranger tous tes jouets dans ta chambre.
– La recherche ne me semble pas impossible, mais ils ont beaucoup trop de critères, à mon avis. C'est ça, qui me fait peur, mais on est quand même... en finale ! (musique électro)
– "Chasseurs d'appart"' à Caen : finale. Nos deux agents ont remué ciel et terre pour faire du rêve de Fanny et Charles une réalité immobilière.
– Nos deux agents finalistes vont nous en mettre plein la vue ! Je suis certain qu'on va se régaler, les clients aussi. On regarde la finale.
– Cette semaine, à Caen, la recherche de nos clients est urgente. Riche d'un patrimoine séculaire, la ville fut notamment celle de Guillaume Ier, duc de Normandie et roi d'Angleterre. Mille ans plus tard, c'est une bataille immobilière. Les agents finalistes n'ont qu'un seul mot d'ordre : "urgence".
– Et c'est Emmanuelle et Marie qui relèvent le défi.
– Salut, Emmanuelle.
– Salut, Marie.
– Tu vas bien ?
– Ça va. Et toi ?
– Prête à perdre ?
– Tu seras gentille avec moi.
– On verra, on verra.
capture