logo Le moteur de recherche de la télé

Edgar Degas, Mary Cassatt, les enfants terribles de l'impressionnisme


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 22h30 sur France 5

capture
– Il y a effectivement un dialogue dans leurs créations.
– Ils se rejettent aussi la balle par tableaux interposés.
– C'est une complicité liée... C'est un vrai échange. Même à travers ce qu'on pourrait appeler une dispute. Au sens noble. On va provoquer l'autre. A partir de là, on enrichit l'art.
– Degas a remarqué que dans ses représentations de femmes portant un enfant, ily avait ce jeu de lignes entre leurs têtes et leurs bras qui, avec l'enfant, créait une courbe en S. Elle a vu cette critique comme un défi. Elle a insisté sur cette courbe. Plus tard, il se mit à appliquer ce principe pour ses "Danseuses".
capture
– Ces danseuses d'opéra ou les blanchisseuses sont un prétexte pour étudier le mouvement et les compositions. Il les saisit tel un photographe, sur le vif.
– Ses compositions sont dynamiques, détonantes. Il adopte des points de vue surprenants mettant en lumière des personnages presque hors-champ. Il encourage le spectateur à terminer la scène. Vous ignorez ce qui va se passer, mais vous imaginez la suite de la scène.
– Ses notes dans ses carnets de croquis offrent un précieux éclairage sur ses compositions. "Beaucoup couper. "D'une danseuse, faire ou les bras... "Ou les reins. "Faire les souliers. Les mains d'un coiffeur. "Pieds nus en action de danse".
– A ça répond le travail de Mary Cassatt qui va déployer quelque chose de l'intériorité des personnes.
– Contrairement à Degas, libre d'aller où bon lui plaît, Mary Cassatt est limitée par les restrictions qui touchent les femmes. Elle n'a accès ni aux coulisses, ni aux orchestres ou aux cafés où vont ses confrères. Elle trouve ses modèles dans son entourage.
– L'essentiel de leur oeuvre, ce sont des sujets d'intérieur. Le cadre urbain est évoqué à travers des lieux de socialisation. Les cafés. Les salles de concert.
– De tous ces lieux de l'effervescence parisienne, l'opéra est celui qu'ils ont partagé dans la vie et en peinture. C'est dans cet espace régi par les conventions sociales que leur dialogue artistique est le plus évident.
– Degas représente le point de vue masculin et Mary Cassatt le point de vue féminin.
capture