logo Le moteur de recherche de la télé

Edgar Degas, Mary Cassatt, les enfants terribles de l'impressionnisme


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 22h30 sur France 5

capture
– Degas faisait partie malgré lui des meneurs de l'impressionnisme. Et Mary Cassatt était influente. Elle s'occupait de l'organisation des expositions.
– Par leurs relations, ils peuvent bénéficier de certains locaux. Ils s'investissent parfois financièrement dans ces expositions collectives.
– Ils sont parmi les plus fortunés des impressionnistes. Ce statut social est une affinité de plus entre les deux artistes.
capture
– Ily a des points communs entre leurs 2 enfances. Ils sont issus d'une famille de banquiers, bourgeois classiques.
– Si Cassatt sera à l'abri toute sa vie de toute question financière, Degas connaîtra une période plus difficile au moment de la banqueroute de l'affaire de son frère.
– A ce moment-là, il a beaucoup peint pour vendre son travail rapidement afin de sauver l'honneur de sa famille. Il devait coupler cela avec son perfectionnisme. Cela le frustrait.
– Dans son atelier du 37 de la rue Victor Massé à Pigalle, Degas produit en nombre des sujets à la mode pour son marchand Paul Durand-Ruel. Ironie du sort, ces articles, comme il les appelle, sont aujourd'hui considérés comme ses plus beaux tableaux. Ce sont ses "Danseuses".
– Quant à Mary Cassatt, elle a vécu dans une bonne famille, bien entourée. Notamment par une mère qui était à l'écoute et ouverte à la dimension artistique. Et un père qui était ce qu'il était, un banquier. L'ordre établi, etc. Il n'était pas favorable à l'ouverture vers l'art de sa fille.
– Elle lui a déclaré : "Je veux être peintre." Il lui a répondu... Il a eu une réponse terrible. "J'aimerais mieux que tu sois morte". Ca, ça va la marquer.
capture