logo Le moteur de recherche de la télé

Edgar Degas, Mary Cassatt, les enfants terribles de l'impressionnisme


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 22h30 sur France 5

capture
– Elle était ravie. Elle admirait le travail de Degas. Elle voulait s'orienter vers ce style pictural. Degas était ravi. Il lui a dit: "La plupart des femmes peignent "comme elles brodent. Pas vous. Votre travail est unique." Elle était reconnaissante de ce compliment. Elle était flattée. Elle accepta d'exposer avec ce groupe d'artistes pour faire souffler un vent de révolte face à l'art classique, académique.
– Les trublions veulent contourner la suprématie du Salon Officiel qui est, à l'époque, la voie d'accès à la reconnaissance.
– A l'époque, les salons regorgent de peintures d'histoire. C'est le grand genre. Les nus ressemblent à des nymphes.
capture
– C'est l'époque de la révolution en peinture. C'est "Le déjeuner sur l'herbe". Manet bouscule tout. On ne veut plus du Salon Académique où les jurys décident de tout depuis 200 ans.
– Ils voulaient créer leur salon où il n'y aurait pas de jury, où ils choisiraient eux-mêmes les artistes et le nombre de tableaux exposés au salon.
– Et Edgar Degas va être non pas à l'origine, car ily a Monet, Pissarro et les autres, mais ilva se battre pour mettre en place un salon avec des peintres modernes. Et c'est ainsi qu'aura lieu en 1874, le fameux salon qu'il appellera le Salon des indépendants et que d'autres appelleront le Salon des impressionnistes.
– Faire le choix de rallier ces contestataires dès le début de son parcours montre bien la force de caractère de Mary Cassatt. Les places sont rares pour les femmes artistes. Elle est en plus étrangère. Alors que sa carrière s'annonce difficile, elle tourne le dos aux honneurs du Salon Officiel pour rejoindre Degas.
– Il y a eu plus de 3 500 visiteurs au salon. Nombreux sont ceux qui utilisaient leur canne pour détruire et critiquer leur travail. Mais Mary Cassatt a vu cela comme un défi d'exposer avec ces artistes qui faisaient des choses différentes. Elle pensait ainsi se démarquer des autres artistes qui exposaient au Salon Officiel.
– Pour Mary Cassatt, exposer avec les impressionnistes, c'est une libération.
capture