logo Le moteur de recherche de la télé

Edgar Degas, Mary Cassatt, les enfants terribles de l'impressionnisme


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 22h30 sur France 5

capture
– C'est un choix de vie. Mais on sent bien que dans sa réalisation de ces maternités, elle sublime ce qu'elle aurait pu vivre.
– Elle rejetait cette référence incessante au fait qu'elle n'ait pas d'enfants. Elle ne l'a pas vécu comme une tragédie. Elle a dévoué sa vie à son art et elle a assumé ce choix. Elle écrit dans une lettre : "Rien n'est plus éloigné de la vérité. "J'ai vécu intensément ma vie de femme. J'ai peint ce que j'aimais." Elle a transcendé ce genre habituellement synonyme de sentimentalisme un peu niais. Elle privilégie le naturel grâce à sa touche vive et ses tons clairs. Elle réussit à rendre l'émotion pure et à donner à sa toile une dimension plus authentique.
– Ily a une première constatation. Essayez de trouver une des mères qui sourit. Vous n'en trouverez pas. Elles sont toutes sérieuses. Je crois qu'elle veut montrer l'importance décisive de la femme dans l'éducation des enfants et la responsabilité de cela.
capture
– L'image glorifiée de la maternité peut être quand même liée, pour partie, à la pression grandissante du féminisme aux Etats-Unis au 19e siècle.
– Son travail reflétait ses idées féministes. La plupart du temps, les femmes qu'elle peignait avaient des enfants qui correspondaient à son idéal féminin. Les mères devaient s'occuper de leurs enfants elles-mêmes. C'était une manière de pensée très libérée à l'époque.
– Quant à Degas, le lien entre sa vie et ses toiles est aussi ambigu. L'artiste s'introduit souvent dans l'intimité des femmes. L'homme la partage-t-il aussi? On a dit de Degas qu'il était un célibataire endurci, misogyne, pervers ou impuissant.
– La vie intime de Degas est compliquée et mystérieuse. Elle est d'autant plus compliquée qu'elle est mystérieuse.
– C'était un grand solitaire. Il avait décidé qu'il n'avait besoin de la compagnie de personne. C'était peut-être dû au fait qu'il avait vécu entouré de deux grands-pères veufs et d'ondes célibataires. Rien ne l'incitait à se marier.
– Il construit un personnage social. Cela le protège avec une certaine armure. "Ne m'approchez pas". A travers sa peinture, il montre autre chose.
capture