logo Le moteur de recherche de la télé

Edgar Degas, Mary Cassatt, les enfants terribles de l'impressionnisme


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 22h30 sur France 5

capture
– Degas lance l'idée d'un périodique, le Jour et la Nuit, qui sera essentiellement consacré à la gravure. Ily associe naturellement Pissarro, bon graveur, Félix Bracquemond et Mary Cassatt.
– Ensemble, ils vont commencer à réaliser cette revue qui serait la revue impressionniste et qui, comme tout projet comme ça, prend une dimension importante au début. Mais c'est beaucoup de travail.
– Ludovic Halévy en parle et dit: "Ils sont toujours fourrés "les uns avec les autres. Mary Cassatt est là. "Ils travaillent sur les presses."
capture
– La situation ne manque pas d'audace pour l'époque. Mary Cassatt manipulant une lourde presse dans un entrepôt poussiéreux, au milieu d'hommes.
– Mary Cassatt est une force de la nature. Elle fait crisser le cuivre. C'est, effectivement, une façon de s'exprimer qui demande, je dirais, de la tonicité et des muscles.
– Et puis, Edgar Degas les lâche. Et il les lâche en lâche, on peut dire. Et ça a été vécu comme ça. Il est critiqué par un certain nombre pour être un faiseur qui ne va pas au bout de ses réalisations.
– Elle a compris qu'il était inconstant et qu'il pouvait changer d'avis brutalement.
– Mary Cassatt va en souffrir. Elle va être mécontente de cette affaire. C'est la 1re fois qu'ils se fâchent vraiment pour un moment.
– Quelque chose est brisé. Ce qui est intéressant, c'est qu'avec cette admiration de Mary Cassatt pour Edgar Degas un peu brisée, cela va permettre à Mary de déployer toute sa dimension artistique et de s'émanciper de cette relation.
capture