logo Le moteur de recherche de la télé

De Chablis au Pont du Gard

Vues d'en haut


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 20h20 sur France 5

capture
– Sur le marché mondial, le vin français est de plus en plus concurrencé par les vins du Nouveau monde. le château du Clos de Vougeot est le plus vaste domaine de la région. Ses 50 hectares de vignoble sont partagés entre 80 propriétaires. Ici sont produits des grands crus, une appellation réservée aux meilleurs vins. Le Clos Vougeot est acheté par des moines cisterciens au 12e siècle. Ils développeront au fil des ans ce prestigieux vignoble. Au 16e siècle, un manoir Renaissance est ajouté au bâtiment viticole existant. Avec sa cuverie et ses pressoirs médiévaux, ses cuisines d'origine et son cellier cistercien, ils forment un ensemble architectural unique. Le domaine attire les amateurs d'histoire, d'architecture et bien sûr de vin. En 1790, après la Révolution, Napoléon-Bonaparte confisque le domaine et le vend. Plus tard, en 1945, une confrérie de passionnés, les chevaliers du Tastevin, rachètent le château et le rénove, afin de l'ouvrir au public. Voici la capitale des vins de Bourgogne, Beaune.
Le centre historique conserve des monuments des époques préromaines et romaines, et beaucoup de constructions de style médiéval et Renaissance. Une grande partie des fortifications reste intacte. Elles sont si épaisses, que certains domaines ont installé des caves sous les remparts, pour stocker leur vin. Au coeur de la ville se dressent les Hospices de Beaune. Cet hôtel-dieu du 15e siècle est aujourd'hui reconverti en musée de la Bourgogne, et de la médecine médiévale. Les Hospices possèdent un domaine viticole de 61 hectares dont la majeure partie porte la classification grands crus et 1ers crus. une prestigieuse vente aux enchères de ces vins est organisée, chaque année, dans un but caritatif, pour financer les hôpitaux et maisons de retraite de Bourgogne. L'événement est aussi un indicateur de la qualité de la production. Ce TGV roule vers le sud à une vitesse bien plus élevée qu'un hélicoptère. un TGV d'essai a atteint le record Cependant, la vitesse moyenne, sur les lignes régulières ne dépasse pas 320 km/h. Ce réseau ferré a été mis en place dans les années 70 par la SNCF. D'abord conçus pour être équipés de turbines à gaz, les prototypes évoluent en trains électriques suite au choc pétrolier de 1973.
capture
capture