logo Le moteur de recherche de la télé

C l'hebdo


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 19h00 sur France 5

capture
–  A.Baddou: Regardez ce que vous disiez sur Arte.
– Raphaël Glucksmann : Quand je vais à New York ou à Berlin, je me sens plus chez moi que quand je me rends en Picardie. C'est bien ça le problème.
– Ali Baddou : Cette citation est assez provocatrice.
capture
– Raphaël Glucksmann : Me concernant, ce n'est pas tout à fait vrai. Ce que je voulais dire, c'est que je cherchais à m'inclure, à travers mon livre, dans une forme nécessaire d'autocritique de cette élite de gauche qui a vendu les libertés individuelles comme seul horizon. Je dénonçais le problème. Lorsqu'on dénonce une impasse dans laquelle s'est mis tout un groupe de gens, c'est idiot de ne pas s'y inclure. j'interroge constamment mon propre logiciel. Je cherche à comprendre pourquoi mes idées n'ont pas répondu à la déstructuration de nos sociétés. Ce que j'essaie de faire, c'est d'être honnête. Je questionne ma classe sociale et mon environnement.
– Ali Baddou : On se demande si vous pensez être plus utile et influent comme essayiste. Votre dernier livre s'est vendu à 80 000 exemplaires. C'est le 3e livre politique le plus vendu en France. Plus influent comme essayiste intellectuel et politique, dans des débats notamment, comme dans le "Grand Face-à-face" de France Inter.
– Je me souviens du départ de de Gaulle à Londres. Vous connaissez parce que vous êtes cultivé, la phrase d'Hegel. Mais vous êtes la dame qui pique l'histoire française. Vous réduisez le départ de de Gaulle à une vulgaire chose dégueulasse, de vouloir être sur une liste.
– Il y a tout dans les motivations des hommes. Ily a des choses mesquines et médiocres. De Gaulle n'était pas étranger.
– Ali Baddou : Vous critiquez ceux qui pensent que le grand remplacement est une théorie illégitime. Quand on regarde l'attentat effroyable en Nouvelle-Zélande, le terroriste a mis en ligne un manifeste avec le titre "Le grand remplacement". Ce concept a été inventé en France par Renaud Camus et repris par Eric Zemmour. C'est sur ce terrain-là qu'on doit se battre?
– Raphaël Glucksmann : Les idées peuvent tuer, elles peuvent sauver le monde aussi.
capture