logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 17h50 sur France 5

capture
– Face à cette pression toujours plus forte, le gouvernement doit-il engager des mesures radicales? Emmanuel Macron promet d'aller plus fort et plus vite pour le climat, c'est le sujet de ce "C dans l'air". Pour répondre à vos questions et messages, nous accueillons Christophe Barbier, éditorialiste à "L'Express".
Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux "Echos". Anne-Laure Barral, spécialiste environnement sur Franceinfo et Jérôme Fourquet, de l'institut de sondage IFOP. D'ordinaire, en matière de climat, on dit que c'est à chacun d'entre nous de faire attention pour la planète.
capture
– C. Barbier: C'est plus une addition de stratégie... Les citoyens qui agissent dans ce sens considèrent qu'ils sont exemplaires déjà eux-mêmes. Et ils considèrent que les Etats ne mettent pas en place les politiques qui permettent aux citoyens d'être exemplaires en matière d'écologie. On est arrivé au bout des efforts d'exemplarité des citoyens, on doit passer aux politiques publiques.
Voilà ce que demande ce mouvement. Il faut tout porter devant les tribunaux! C'est un peu honteux pour un pays d'être condamné pour sa politique environnementale. Mais ce n'est pas forcément contraignant... Ce n'est pas cela qui va permettre de bousculer complètement les choix politiques et programmatiques des partis. On a l'impression que faute de pouvoir changer la donne par les élections, les militants écolos et les jeunes vont essayer par les Je ne suis pas sûr que...
– A. de Tarlé : On va chercher les juges quand les politiques n'y arrivent plus. Ily a aussi les "gilets jaunes" dans la rue, mouvement né à cause de la taxe carbone. Est-ce que ce n'est pas un peu compliqué pour le gouvernement?
capture