logo Le moteur de recherche de la télé

Du Kirghizistan à la Turquie / De Kachgar à Istanbul

Planète insolite


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 16h50 sur France 5

capture
– Quelle technique ! Vous pouvez le faire avec les cafés ? Je me dirige vers l'une des plus anciennes villes de la route de la soie dans un train hyper-moderne. 300 km pour 20 euros. En l'espace de 2h, j'arrive à ma prochaine étape, une cité au parfum de légende. Me voilà à Samarcande. Rien que son nom fait rêver. Aucune autre ville de la route de la soie n'évoque des images si romantiques.
capture
– Samarcande a plus de 2 000 ans d'histoire, mais c'est au 14e et 15e siècle qu'elle a connu son apogée. Ville de pouvoir et de culture, elle était alors la capitale d'un vaste empire bâti par Tamerlan. Les plus beaux bâtiments sont ceux qui entourent le coeur historique de la ville, le Rigestan.
– A son âge d'or, la place fourmillait de marchands et d'érudits, car ces 3 bâtiments étaient des madrasas, des écoles coraniques. Il y avait là un stimulant mélange de culture. La splendide madrasa d'Ulugh Beg date de 1420. A l'époque, elle était arpentée par des essaims d'étudiants en théologie et en philosophie. Aujourd'hui, les salles du rez-de-chaussée sont des boutiques, mais l'endroit a conservé son ambiance studieuse. Signe du haut niveau culturel de Samarcande au 15e siècle, les programmes allaient au-delà du simple cadre religieux. Des matières scientifiques étaient aussi enseignées. Les étudiants étaient logés dans ce cadre magnifique qui se prêtait parfaitement à une vie de contemplation.
Les élèves des grandes classes logeaient à l'étage supérieur. Quelle vue ils avaient! Le bazar bourdonnant qui occupait le Rigestan a disparu depuis bien longtemps, mais sur le marché moderne, beaucoup de produits sont semblables à ceux vendus il y a des siècles. Il est très lourd. C'est le fameux pain de Samarcande réputé pour son goût. Il se conserve 3 semaines. C'est très utile pour les voyageurs. Quand ils partaient dans le désert, ils avaient de quoi se nourrir. Depuis plus de 1 000 ans, les fruits et légumes de Samarcande qui poussent dans les oasis autour de la ville ont une solide réputation. Les fameuses pêches dorées de Samarcande. Les empereurs chinois étaient obsédés par ces fruits.
capture