logo Le moteur de recherche de la télé

Le peuple de l'anaconda et moi


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 15h05 sur France 5

capture
– Tu en veux ?
– Oui, merci.
– Tiens, bois tout ! C'est notre boisson traditionnelle.
– C'est de la chicha, c'est fait à partir d'une plante cultivée dans la forêt. C'est leur aliment de base. Délicieux ! Ce sera mon dîner ce soir!
capture
– C'est une chicha à base de purée de manioc. Un bol et tu seras rassasié pendant des heures.
– Je te crois. J'ai sommeil alors je vais fermer les yeux et rêver d'anacondas géants. D'anacondas bien énervés. J'ai bien dormi. Mais à un moment, je me suis réveillé etje ne savais plus où j'étais. J'ai vu ce crâne de cochon au-dessus de ma tête etje me suis dit "Où je suis ? Ah oui lje me souviens." Encore un bol de chicha au petit déj. On dirait qu'il n'y a rien d'autre à manger. Certains signes semblent annoncer que la chasse sera bonne. J'ai entendu des oiseaux passer cette nuit.
– Les bauhinkas. Ils annoncent l'arrivée des cochons sauvages. C'est eux que tu as entendus, les bauhinkas. Alors, en route pour la forêt?
– Oui. Penti ne veut pas rater cette occasion de nourrir sa famille. On cherchera l'anaconda plus tard. Les hommes chassent dans cette vaste forêt dès leur enfance. Ici, on peut marcher 2 semaines avant de croiser une route. Il est très dangereux de se perdre. Penti m'explique ce qu'il faut faire si on est séparés.
– Si tu te perds dans la forêt, trouve un arbre comme ça et fais ce bruit-là !
– Hou hou hou !
– Vas-y, essaie !
– Attends, il faut que je me tienne bien. Bai ! Penti !Tepenia ! Je suis perdu ! C'est bon à savoir.
capture