logo Le moteur de recherche de la télé

L'Irlande mystique


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 14h05 sur France 5

– Quand elle est nouvelle, la Lune est sombre et peu visible. Le Soleil et la Terre sont aussi au plus bas de leur phase, pendant le solstice. Mais ces 3 corps sont sur le point d'expérimenter une renaissance magique. Située à moins d'un kilomètre et demi de Newgrange, Knowth est une autre tombe à couloir importante. Elle pourrait nous aider à décoder le sens de l'alignement Soleil, Terre et Lune. Knowth renferme 2 couloirs, débouchant respectivement à l'est et à l'ouest. Patrick McCafferty a découvert que le couloir oriental était le réceptacle d'une union cosmique. Il est aligné avec le lever du Soleil, dans les 266 jours qui précède le solstice d'hiver, période équivalente à 9 phases de la Lune, soit la durée d'une grossesse humaine. Le Soleil, la Lune et la Terre s'unissent dans un acte de conception. Ceci est un indice précieux. Les anciens considéraient ces corps célestes comme des êtres divins.
– Ils voyaient le Soleil, la Lune et la Terre comme des personnages au comportement presque humain. Ils les voyaient comme des dieux, et c'est important, car plus tard, on a découvert qu'ils voyaient d'autres corps célestes comme des divinités ou des dieux, dotés de caractéristiques humaines.
– Avant tout, Knowth et Newgrange représentent une transition importante dans la culture des hommes du néolithique. Ils ne vénèrent plus la déesse terre, mais les dieux qui habitent les cieux. Un changement encore plus spectaculaire va survenir. Plusieurs centaines d'années après leur construction, Newgrange et les autres tombes à couloir sont scellés. De nouvelles structures apparaissent : des cercles de pierres, des blocs de bois et des tumuli cérémoniels. Certaines sont inspirées par les planètes du système solaire, et d'autres sont orientées vers les solstices et les équinoxes. Toutes célèbrent le ciel. Comment expliquer ce changement de paradigme ? L'astronomie nous fournit une explication. Des données scientifiques montrent que la Terre a failli entrer en collision avec une comète, 2 500 ans avant Jésus-Christ.
– Rappelons-nous qu'on a l'habitude de voir les comètes de très loin.