logo Le moteur de recherche de la télé

L'Irlande mystique


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 14h05 sur France 5

capture
– Si on sait où se trouve une comète, aujourd'hui, on peut tenter de retracer sa trajectoire d'autrefois.
– Les simulations consistent à observer l'orbite actuelle d'une comète et à calculer l'impact de la force gravitationnelle du Soleil et des planètes. Ainsi, l'orbite de la comète peut être retracée sur plus d'un millier d'années, ce qui permet de repérer les moments où son flot de débris se serait approché de la Terre.
capture
– Par moments, le noyau dense du flot de débris s'approche de l'orbite de la Terre. Il y a alors de fortes chances qu'une grosse quantité de matériaux entre en interaction avec l'atmosphère terrestre.
– Les simulations prouvent que les débris de comètes ont atteint la Terre au début de l'âge de bronze, ily a 4 000 ans, ce qui aurait pu inspirer le personnage mythologique de Lug au long bras. Elles révèlent aussi que cela s'est également reproduit plus récemment, quand les débris d'une comète sont entrés dans l'atmosphère terrestre au cours des 1ers siècles de l'ère chrétienne.
Pour certains, cela a changé la religion de l'Irlande et contribué à créer la légende du plus célèbre saint du pays. Au 5e siècle après Jésus-Christ, un homme venu de la Bretagne romaine arrive en Irlande. Il s'appelle Patrick et parvient à convertir les païens à la religion chrétienne. Mais cette version populaire de l'histoire est-elle exacte ?
– En réalité, ce n'est pas ce qui s'est passé. Saint Patrick n'a pas parcouru toute l'Irlande. Son voyage s'est limité au nord du pays. On sait aussi que d'autres personnes prêchaient à la même époque et que même un siècle après sa mort, la paganisme a perduré.
– Selon "Les annales de l'Ulster", seulement 12 000 personnes ont été converties. Ce n'est pas toute la population de l'Irlande, à l'époque. De plus, s'il a prêché juste dans la moitié nord de l'Irlande, que fait-on de la moitié sud ? Il n'a pas converti toute l'Irlande.
capture