logo Le moteur de recherche de la télé

L'Irlande mystique


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 14h05 sur France 5

capture
– A cette époque, les hommes sont attentifs au moindre événement céleste. Le ciel nocturne domine leur univers et ils cherchent une explication surnaturelle à cette recrudescence d'activités.
– Par rapport à nos ancêtres du néolithique, nous sommes moins sensibles, presque blasés par le ciel.
On est entourés par la pollution lumineuse, par des lumières vives. On est bombardés par une grande quantité de lumières et de couleurs. Les anciens comparaient la lumière du feu à celle du ciel. Ils le regardaient tous les soirs. Ils reconnaissaient toutes les constellations. Quand du nouveau se produisait, ils le remarquaient immédiatement.
capture
– Les comètes influencent les observations célestes des hommes et leurs croyances.
– Quand on compare les comètes aux planètes, au Soleil ou à la Lune, on voit qu'elles ont des caractéristiques similaires à celles des dieux des légendes d'autrefois. Les comètes sont plus lumineuses et mobiles que les autres planètes.
– Peut-être les hommes ont-ils détourné leur foi de la Terre vers le ciel parce qu'ils pensaient que les corps célestes étaient des divinités du ciel? Cette théorie est étayée par certaines légendes de la mythologie irlandaise qui évoquent des guerriers héroïques et flamboyants, venant semer la destruction sur Terre, tels des météores dévastateurs. D'autres disent qu'un des personnages majeurs de la mythologie irlandaise a été inspiré par une gigantesque comète. De nombreuses légendes parlent d'une divinité : Lug Lamfada, c'est-à-dire Lug "au long bras". C'est un des plus grands dieux de l'Antiquité. Il porte une lance qui envoie des éclairs sur ses ennemis.
– Le nom Lug vient de "lug" ou lumière en ancien irlandais. On dit qu'il est lumineux et brillant parce qu'il est le Soleil, une divinité solaire, mais selon d'autres interprétations, il serait une comète ou un phénomène céleste.
capture