logo Le moteur de recherche de la télé

Chicago

Les dessous de


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h15 sur France 5

capture
– On est en haut de la face ouest. J'ai du mal à poser ma main. C'est de l'aluminium noir anodisé. Il doit être à plus de 50 degrés. Le simple vitrage ne permet pas une grande isolation thermique. Plus l'exposition à la chaleur est longue, plus le bâtiment souffre. Comme un être humain
– Pour protéger ces structures de la chaleur, les ingénieurs étudient ce qui provoque les canicules. Le météorologue David Kristovich étudie le climat de Chicago.
capture
– Les canicules sont courantes dans le Midwest américain. Elles correspondent à des températures anormalement élevées à un moment donné.
– On lance un ballon météorologique pour mesurer l'humidité, la température et la pression de l'atmosphère grâce à un dispositif appelé radio-sonde.
– Les canicules sont liées aux anticyclones, à des zones de pression atmosphérique élevée. Les radios-sondes permettent de prédire les conditions météorologiques futures. Trois... Deux... Un... C'est parti !
– Les terres autour de Chicago provoquent en partie ces canicules. Ily a 26 000 ans, un immense glacier a traversé l'Amérique du Nord. Il a tout aplati sur son passage.
C'est ainsi que se sont formées les plaines du Midwest. Ces grands espaces sont dépourvus de montagnes ou de collines pour infléchir les conditions météorologiques. Quand un anticyclone se forme, il s'étend anormalement jusqu'à constituer un immense dôme. Le soleil réchauffe l'air enfermé dans cette enveloppe. Les températures grimpent. Le ballon météorologique permet de prévoir les anticyclones et les canicules potentielles.
capture