logo Le moteur de recherche de la télé

Changer : Stéphane Millet doit repenser l'espace d'un salon en trouvant une logique entre les volume

La maison France 5


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 11h10 sur France 5

– Non. Je veux l'habiter telle qu'elle est. Il faut pas être fou.
– Mais la surface est colossale.
– Je savais pas. Je vois le lieu. Je suis collectionneur de paysages, c'est superbe : j'achète le lendemain sans visiter. 6 mois après, c'est un réveil douloureux : ily a 7 000 m2, ily a 365 fenêtres, des portes et des escaliers partout. Etje me dis : "Que vais-je faire là-dedans ?"
– En arrivant, j'en ai eu un aperçu vite fait. On va rentrer à l'intérieur pour continuer cette histoire qui est digne de la Pléiade. Frédéric, chronologiquement, vous faites l'acquisition de ce palais, il se passe 6 mois et vous voyez qu'il y aura des travaux à faire. Il y a quelques années de recherches avant de se lancer ?
– Il faut pas être pressé ! Pendant un an, nous recevons plein d'amis artistes, écologistes, et nous étudions le bâtiment. C'est un gros travail : il faut casser et nettoyer.
– Et il a fallu trouver les artisans qui avaient le savoir-faire des anciens pour reconstruire ce bâtiment.
– J'ai fait appel à une entreprise. Quand ils ont commencé le travail, j'ai vu qu'il fallait arrêter. On a donc rompu le contrat. Et là, je me suis dit: il faut monter une entreprise pour faire la restauration. Etj'ai embauché 65 personnes pendant quasiment 6 ans pour en refaire l'intégralité.
– S'il fallait tout détailler, il faudrait bien plus d'une émission pour le faire, mais tous ces azulejos, ils datent de quand ?
– Ils ont été commissionnés en 1720 et posés en 1725. Tous les panneaux étaient mélangés, on a dû travailler avec une équipe de 4 jeunes femmes spécialistes. On a photographié tous les carreaux qui font 14 sur 14 et on avait un puzzle de 59 figures.
– J'ai lu un truc qui m'a affolé : 3 800 carreaux, c'est ça ?
– Oui. Mais ils ont réussi à tout refaire.
– Il y a tout le confort moderne dans cette maison.
– Y a pas de chauffage !
– Il fait super bon !
– Il n'y a pas de chauffage.
– Ces fenêtres donnant sur des murs, elles ont une fonction ?
– Oui. Elles permettent de séparer les bâtiments en cas de feu : ça ne se propageait pas. Je les utilise pour ventiler le bâtiment.