logo Le moteur de recherche de la télé

Changer : Stéphane Millet doit repenser l'espace d'un salon en trouvant une logique entre les volume

La maison France 5


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 11h10 sur France 5

– Le salon est mal disposé et on aimerait améliorer sa relation avec l'entrée.
– Le haIl d'entrée est sympa, mais d'un coup, on rentre dans le salon.
– C'est ça, directement.
– D'accord. On a cette partie-là... Je trouve que c'est relativement épuré chez vous. Pas besoin de rangements ?
– Si, justement. On est là depuis quelques mois et tous nos livres sont dans les cartons. On a besoin de bibliothèques et aussi de rangements pour ranger des accessoires comme l'aspirateur...
– Vous êtes comme tout le monde. C'était un piège ! Il faut des rangements. Bien... Y a quoi dans ce placard ?
– C'est un vaisselier. On y met la vaisselle et quelques documents.
– C'est pratique, on n'y touche pas. Bon... Bien ! On a un parquet assez sombre.
– En fait, c'est un vinyle. On aimerait le changer pour poser un parquet en bois de couleur naturelle.
– Plus clair. C'est le 2e piège ! Pour les murs, on reste dans le blanc ?
– On aime le côté épuré des murs blancs. On mettra des cadres pour les touches de couleur.
– Vous m'autorisez une touche de couleur ?... Une grosse ?
– Une touche.
– Parfait. Il va être sympa, ce projet, voire vertigineux ! Dans cet appartement, les contraintes sont spatiales. On a 3 volumes : une cuisine étroite, une salle à manger classique et le large volume central. J'aurais eu envie de créer des espaces fermés, mais c'est pas possible : les murs sont en béton, on ne peut pas y toucher. Point positif : la luminosité. Les 3 volumes sont desservis par une immense baie vitrée, c'est génial. Ces niches sont intéressantes.
– Oui, mais on aimerait pouvoir cacher la télé et les accessoires.
– Il faut donner une unité au salon, plus cosy, et surtout positionner la télé en face de la banquette, en trouvant un moyen de la cacher. On peut réduire un peu. J'ai une envie pressante : inverser les zones. La salle à manger à la place du salon et inversement. Le salon est plus fermé, plus cosy. 2e envie : laisser le salon là où il est et éviter qu'on le traverse. Il faut que je l'agrandisse sur les structures. Dans ma besace, j'ai une grande révolution ou une immense amélioration.