logo Le moteur de recherche de la télé

Changer : Stéphane Millet doit repenser l'espace d'un salon en trouvant une logique entre les volume

La maison France 5


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 11h10 sur France 5

– Cet immeuble se trouve dans le centre historique de Lisbonne. Il a plus de 200 ans. Avant, il y a eu des familles, puis des bureaux.
– L'appartement était dans un si mauvais état qu'elle l'a entièrement refait. Elle en a dessiné les plans, aidée d'une architecte pour le permis de travaux. Elle a conçu un intérieur très moderne. Elle a gardé un mur apparent, caractéristique de l'architecture de la ville.
– Après le séisme au Portugal le marquis du Portugal a décrété que les murs devaient être dans le style pombalin. On peut voir beaucoup de ces murs dans ce quartier de Lisbonne.
– Le style pombalin prévoit de construire des murs avec un mélange de bois et de pierres pour les renforcer.
– J'ai construit 2 espaces différents en réduisant le mur porteur pour créer l'espace de la cuisine.
– Il fallait apporter beaucoup de luminosité, à partir des fenêtres existantes. La cuisine s'est implantée ici naturellement.
– J'ai dessiné la cuisine avec une cuisiniste. J'ai utilisé du verre et de la laque pour diffuser la lumière et agrandir l'espace.
– Le plan de travail en quartz naturel gris apporte un contraste à l'ensemble. De l'autre côté du mur, le salon est adossé au bloc technique qui dissimule tous les réseaux et Maria y a créé un mur bibliothèque.
– J'ai créé ce mur avec des niches et la télévision, que ce soit chaleureux.
– Chaque soupente, avec les entrées de lumière, crée un intérieur graphique et contemporain. La salle à manger bénéficie aussi de la lumière naturelle. Dans la pièce voisine, une 1re chambre... Les combles étaient accessibles par un escalier ancien et inesthétique. Maria a fait de la cage d'escalier un espace très aérien.
– J'ai dessiné des escaliers pour qu'ils soient Ils sont fixés dans le mur, dans une structure de métal. Cette photo permet d'allonger l'espace et de donner de la profondeur. Cet étage existait, mais c'était très sombre à cause des nombreuses pourres. Tous les 20 centimètres, il y avait une pourre. J'ai donc mis un faux plafond.
– Ce dernier a augmenté la luminosité, mais réduit la hauteur un défi pour Maria qui voulait exploiter chaque espace.