logo Le moteur de recherche de la télé

Changer : Stéphane Millet doit repenser l'espace d'un salon en trouvant une logique entre les volume

La maison France 5


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 11h10 sur France 5

capture
– Dans quelle région ?
– En Gascogne. Je lui ai demandé son âge, il avait 54 ans. J'ai répondu : "Moi, j'ai 30 ans etje peux le faire".
– Vous l'avez fait.
– Il refusait de m'y autoriser. Je lui ai proposé de rénover 3 ou 4 maisons et si je réussis, je peux faire le reste. Il y avait 32 maisons, j'en ai cassé la moitié pour avoir des jardins et des lumières partout.
– C'est quoi ? Le travail collectif pour faire revivre quelque chose à plusieurs ?
– Oui, c'est un travail collectif avec la population et les artisans locaux, pour essayer de retrouver le geste primordial.
– Face à un autre journaliste, vous avez dit : "On n'est propriétaire de rien".
– On est seulement les gardiens. J'ai été acheté par cette maison.
capture
– Evitons le massacre des paysages !
– Oui. C'est pour ça qu'ici, on travaille beaucoup avec les architectes pour montrer que ce paysage est essentiel.
– Le paysage contribue à la beauté de cette maison. On a parlé des importants travaux réalisés à l'intérieur et également dans le jardin. Venez avec moi nous raconter ça. Vous disiez que c'est cette maison qui vous a choisi. En revanche, le jardin, vous l'avez choisi !
– Oui, on l'a aménagé.
– Il y avait de la terre au niveau de la cuisine. On a créé tout le reste.
– Et faire des terrasses.
– Oui, ça donne de l'espace.
– La maison elle-même a plusieurs niveaux. Ily a combien de pentes de toits différentes ?
– Tout a été refait. Les tuiles viennent du Portugal ?
– En partie. On en a trouvé aussi en Espagne, en Italie et en France. Elles arrivaient par camions. Et on testait les tuiles : si elles avaient un son cristallin, on les gardait. Sinon...
– Cassées et on repartait à zéro. C'est pas facile d'acheminer les matériaux ici : on est sur une colline, les rues sont assez étroites. Comment on fait venir ici ces arbres qui sont autour de nous ?
– On a utilisé une grue qui se trouvait sur la place en bas et qui transférait les arbres.
– Vous avez créé ce jardin
– Ce cyprès faisait quelle taille alors ?
– Il a bien poussé. Ils se sentent bien ici.
– La terre ajoutée était très bonne.
capture