logo Le moteur de recherche de la télé

Changer : Stéphane Millet doit repenser l'espace d'un salon en trouvant une logique entre les volume

La maison France 5


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 11h10 sur France 5

capture
– D'autres objets créent des effets d'optique.
– On propose une table où on a l'illusion qu'une colonne de marbre massive transperce un plateau en métal qui semble suspendu dans les airs.
– Qu'il se repose sur des matières originales ou qu'il supporte des matières tout en légèreté, très présent sur des pièces massives ou par touches, on joue la carte d'un marbre dépoussiéré qui a encore de quoi nous surprendre !
– On va découvrir une des suites de l'hôtel, mon cher Frédéric. Quand on a une belle hauteur sous plafond, autant mettre en place une mezzanine.
– Oui ! Où mettre le lit? Il faut dormir dans une suite.
– Ici, c'était dans quel état?
– Le plafond était comme ça à l'origine, mais il est plus bas, en stuc ou en je sais pas quoi, et des petites moulures datant du 19e siècle. Il a fallu retrouver le volume d'origine.
– Quelle hauteur sous plafond ?
capture
– Il faut des alpinistes pour faire les travaux !
– C'est très compliqué, mais moins que la chapelle Sixtine !
– On se sent très bien dans cette pièce, mais il n'y a pas de climatisation. C'est la climatisation naturelle. C'est la forme des pièces, l'orientation, la taille des fenêtres ? Pourquoi on se sent aussi bien ?
– C'est la lumière et c'est l'air frais. Partout, dans le monde, c'est de l'air conditionné, c'est insupportable. Là, on a l'air frais du Tage.
– La forme du plafond joue aussi un rôle dans la circulation de l'air de la pièce. Avec un plafond plat...
– Ça ne marche pas.
– Ce caisson un peu voûté...
– Ça permet à l'air de tourner.
– Ces azulejos ont été restaurés ?
– Oui, tous.
– Et là, on trouve une des 15 variétés de marbre dans la salle d'eau. Votre hôtel de charme est composé uniquement de suites. Ily en a combien ?
– 1o.
– C'est une belle aventure, mais c'était pas un coup d'essai : vous êtes déjà parti dans des projets aussi insensés qu'ici ?
– Oui. C'est seulement la nécessité de se connaître un peu soi-même, se confronter à des réalités.
– Vous avez été dans le monde des affaires et puis vers 30 ans, vous décidez de restaurer tout un village ?
– Oui, une ruine. J'avais invité le préfet qui m'avait dit que c'était impossible.
capture