logo Le moteur de recherche de la télé

Do it Yourself

Silence, ça pousse !


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 10h10 sur France 5

– Cette vannerie finit par ressembler à un panier qui cache les contenants. Derrière le tronc est planté un trachelospermum jasmino' l'des, dont les lianes sont conduites jusque dans l'osier. Devant, une glycine prend place. Ses rameaux s'élancent en haut des branches de saule, faisant croire que l'arbre porte des feuilles.
– Voilà. Tu as vu ? J'ai vissé des pots sur le sommet du tronc en me disant que ce serait bien que des plantes y poussent, de façon à ce que, de temps en temps, ily ait des choses qui débordent. Si tu as le courage d'arroser, là, ily a une passiflore qui est plutôt volontaire, donc entre la pluie et les arrosages, elle se développera. Ca, c'est un sédum spectabile. C'est une plante qui n'a besoin de quasiment rien. On ne l'arrose jamais, et tous les ans, il y a des petites fleurs roses à l'automne, doncje suis quasi certain qu'en en installant 3 ici, de temps en temps, tu auras des toupets roses qui auront l'air de sortir de ton arbre.
– Ce sera superbe.
– Les plantes vivaces et annuelles arrivent. Graminées pourpres, cosmos de variétés différentes, agapanthes, Ceratostigma et Coreopsis. Beaucoup de rose, de blanc et de bleu. Du paillis de lin est étalé, complété par du broyat de bois raméal fragmenté. En guise de conclusion, Stéphane dispose quelques lanternes.
– C'est fini ! 3 petites bougies...
– Superbe ! Est-ce que c'est moins raide ?
– Oui. Complètement. J'adore les diverses hauteurs, les fleurs, les arbustes, tout. J'aime. En fait, ily a à la fois les graminées fluides, les fougères qui font sous-bois et les arbustes qui vont donner de l'élan vers le ciel. J'adore. Et mon arbre a une autre vie.
– La glycine va changer les choses. Ça fait chapeau du sorcier, mais après, ce sera plus rigolo. Tu es contente ?
– Je suis ravie. Merci, Stéphane.
– Merci à toutes et à tous.
– La belle équipe a transformé la vue qu'offrait le jardin depuis la terrasse. La palissade se fait moins présente, les arbres, au fond, composent un horizon vallonné, qui laisse entrer le ciel et quelques maisons. Le tronc de l'arbre, que Stéphanie voulait garder, a trouvé une nouvelle raison d'être.