logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 5h25 sur France 5

– Le centre de distribution qui envoie les vêtements à ses clients du monde entier est situé à Leeds. Un Brexit dur pourrait entraîner une baisse de son chiffre d'affaires.
– On est sur un modèle où tout est centralisé en Angleterre. Grâce au système de la communauté européenne, on peut tout envoyer sans aucune taxe et sans barrières. C'est menacé et ça nous fait peur. On envoie des paquets quotidiennement vers l'Europe. Il faut un flux rapide. S'ily a des barrières frontalières, ça va ralentir notre capacité à envoyer les paquets.
– Son entreprise prévoit de délocaliser une partie du centre de distribution en France pour desservir l'Europe. Coût du projet: 250 000 euros.
– A.de Tarlé: Question. Un Brexit dur, ça veut dire une sortie sans accord. Ça peut arriver dans 15 jours.
– J.-M.Daniel: C'est difficile de mesurer ce qui peut se passer. On dit qu'on n'a pas défini clairement les règles pour l'atterrissage des avions britanniques sur les aéroports européens.
– A.de Tarlé: Les avions anglais pourraient ne pas atterrir en France.
– J.-M.Daniel: On vous annonce qu'on va rétablir les douanes telles qu'elles existaient avant l'entrée dans l'UE.undefined
On dit que l'Eurostar va s'arrêter. Les dirigeants de l'Eurostar disent qu'ils ont construit leur plan d'action dans la logique d'un Brexit dur. Ils disent qu'ils vont essayer de faciliter la vie des gens. Il faudra arriver plutôt à la Gare du Nord et à la gare de Saint-Pancras pour assurer la liaison entre Londres et Paris. Les prévisions faites sur le plan économique ont souvent été assez catastrophistes. Elles n'ontjamais été avérées. Le vote a eu lieu en juin, et au mois de novembre suivant, on avait fait voter un mini plan de relance en disant qu'on allait vers la récession. Finalement, les mesures n'ont pas été appliquées. Le Royaume-Uni ne commerce avec l'Europe qu'à hauteur de 55 % de son commerce extérieur. C'est une économie relativement dépendante des Etats-Unis, notamment. Elle coupe le lien avec la moitié mais pas avec un élément aussi déterminant que ça pouvait l'être entre la France et l'Allemagne.