logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 5h25 sur France 5

– D.Mo' l'si: Les Anglais disent un peu en riant: "Hier, nous avions 2 pieds en Europe et un pied en dehors. Demain, si nous choisissons le Brexit, nous aurons 2 pieds dehors et un pied dedans." C'est un miracle d'anatomie. C'est une profonde illusion du côté britannique. C'est l'idée qu'on peut partir tout en restant à l'intérieur. Nous essayons de leur dire qu'ils doivent se décider. soit vous restez dedans.
– A.de Tarlé: Les scénarios inquiètent, à 2 semaines du Brexit. Ils sont nombreux à défendre une sortie immédiate de l'UE. Une équipe de "C dans l'air" s'est rendue à Boston, sur la côte est de l'Angleterre. 65 000 habitants. Boston est surnommée Brexitland. Les 3/4 des votants se sont prononcés en faveur du Brexit.
– A 160 km au nord-est de Londres, Boston, cité de briques rouges et de quartiers populaires, une petite ville devenue célèbre dans tout le Royaume-Uni. Ily a 2 ans, plus de 75 % de la population a voté pour la sortie du pays de l'UE. Le score le plus élevé au niveau national. Pour l'ancien maire de la ville, une explication: l'immigration.
– Ce qu'on a ici, ce sont des attroupements d'étrangers. Pourquoi sont-ils ici s'ils n'ont pas de travail? Pourquoi traînent-ils sur la place du marché alors qu'ils devraient travailler pour notre pays et l'UE? Mais on doit payer ces gens et veiller sur leur santé, s'occuper de leur famille, les éduquer. C'est un fardeau pour les Britanniques.
– Aujourd'hui, Boston compte dont plus de 10 000 étrangers venus pour la plupart des pays d'Europe de l'Est, quand le Royaume-Uni a ouvert ses frontières en 2004 aux nouveaux membres de l'UE. Les immigrés travaillent surtout dans l'agroalimentaire et l'agriculture. Une main-d'oeuvre bon marché qui fait vivre la ville,
– Quand nous allons sortir de l'euro, on sera capables de tracer notre route à nous. On pourra choisir nos chemins et accueillir chaleureusement ces immigrés. Mais ils doivent venir dans le cadre de certaines règles, Il faut qu'ils s'y plient. En ce moment, plein de gens viennent et il n'y a pas
– Plus de contrôle, plus de régulation aux frontières.