logo Le moteur de recherche de la télé

Meurtres au Mont Ventoux


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 22h30 sur France 3

capture
– Ils disent que tu as réveillé le dragon. Ecoute-moi !
– Lâchez-moi ! Crissement des pneus d'une voiture au loin. Vous êtes qui ?
– Que voulez-vous ?
– Baissez votre fusil. Vous êtes Alex ?
– Comment le savez-vous ?
– Baissez votre arme. On m'avait dit que vous étiez dangereuse. Mais là... Ce n'est pas drôle. Sylvain Jaume. Je loue à votre oncle la maison des vignes.
– Il m'avait parlé de vous aussi. Vous l'avez déposée ?
– Mon oncle a été égorgé.
– Non. Il est mort dans les bois. Un sanglier l'a mutilé.
– Vous croyez à ça ?
– C'est ce qu'on dit. Vous avez parlé avec son médecin ?
– Oui. Il avait déjà eu un malaise cardiaque une semaine avant. Depuis 2 ans, je venais moins souvent le voir. Pourquoi il ne m'en a pas parlé ?
– Pourquoi on vous a apporté cette photo ?
– Et qui ?
capture
– Quelqu'un qui veut vous faire peur ou vous rappeler quelque chose.
– C'est-à-dire ?
– Il y a 20 ans, la jeune fille morte avec les mêmes griffures.
– Au village, on dit que c'est de ma faute ou que je l'ai tuée ?
– On dit que vous avez défié le Drak et qu'il s'en est pris à Marie. Un dragon qui hante une source et qui réveille le mal... Pardon. Allez-vous vendre la propriété ?
– Je ne sais pas. Je repars demain. Je rentre à Montpellier pour mon travail.
– Votre atelier de photo.
– Vous connaissez ma vie ?
– Non. Mais votre oncle m'a parlé de votre passion. Il était triste de vous voir si peu. Il était fier de vous. Je ne vous dérange pas plus. Ah ! Tenez. Appelez-moi quand vous voulez. Ne partez pas si vite. Il faut du temps pour avancer.
– A la tienne, le Drak ! Embrasse tes potes.
– Tais-toi, Alex !
– C'est débile tout ça, papa.
– Arrête !
– On ne défie pas le Drak.
– Vous êtes ridicules.
– Elle va voir.
– Tu leur as gâché leur fête.
– Tu as peur du Drak ?
– On rentre ?
– La dernière arrivée paie 10 parties de flipper.
– Pas moi.
– Al'e 5 Merde ! Marie, attends ! Marie ! Arrête ! Ce n'est pas marrant. Tu es où, Marie ?
– Je peux marcher seule.
– C'est là où tu as entraîné Marie ?
– Je n'ai rien fait.
– Cherche ! Cherche ! Laissez-moi ! Laissez-moi !
– Calmez-vous.
– Laissez-moi !
capture