logo Le moteur de recherche de la télé

Meurtres en Lorraine


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Merci d'être revenue.
– C'est une période d'essai.
– Un stage de père.
– J'ai déjà un père : PhiliPPe- Mais disons que vous pourriez être sur le banc des remplaçants.
– Ça me va. Du coup, on peut se tutoyer. Pendant la période d'essai, je veux dire.
– DeaL
– Votre père a signé la déclaration d'accident de Saint-Léger. Je suis désolée.
– Il faut le convoquer.
– Vous voulez que je le fasse ?
– Non, toi, tu files Saint-Léger.
– Je peux participer à la filature ? Je me ferai toute petite. Mais c'est Patrick qui commande. Il n'est pas encore sorti. Non, t'inquiète, au tir sur cible, je suis première de ma promo. Je sais, sur le terrain, c'est différent. Bon, je serai hyper prudente. A toute.
capture
– Vous vous tutoyez ?
– On peut pas kiffer son boss ?
– Tu fais ce que tu veux.
– Cette tête... On couche pas ensemble, c'est mon père.
– Merci, je m'en charge.
– Vous êtes sûr ?
– C'est bon, je vous dis. Tu me suis ?
– Qu'est-ce que je fais ici ? Ton larbin n'a rien voulu me dire.
– Ce n'est pas un larbin.
– Mon lieutenant.
– Assieds-toi.
– Je te remercie, mais je préfère rester debout. ici, c'est pas toi qui commandes.
– Je comprends pourquoi tu aimes ce job.
– Marc Saint-Léger, mai 2014, accident du travail. Ça te dit quelque chose ?
– Rien du tout.
– Et pourtant, c'est ta signature.
– C'est pour ça que je suis ici? Pour une signature ? Tu es ici carje pense que tu as demandé à Saint-Léger de saboter le four. Tu ne voulais pas d'un investisseur qui rentre au capital, lui voulait sauver les emplois. Mais le sabotage a mal tourné, Saint-Léger s'est brûlé et tu l'as couvert.
– Etj'y aurais gagné quoi?
– La prime d'assurance. Ça passait pour un accident et on te payait de nouveaux ateliers.
– Et en dehors de ce gribouillage, tu as des preuves de ce que tu avances ?
– Tu as encore des progrès à faire.
– J'ai pas fini.
capture