logo Le moteur de recherche de la télé

Etoiles de légende

Les grands du rire


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h30 sur France 3

capture
– On part des années 60.
– J.-E.Deluxe: Il y a eu une révolution, la révolution des yéyés. C'est Edgar Morin, le sociologue, qui les appelait les yéyés, parce qu'ils chantaient "yeah, yeah" dans leurs chansons. Le nom a été popularisé ainsi. Influencés par les Anglo-Saxons, mais qui vont faire leurs propres créations. Et là, toutes les jeunes filles vont se mettre à chanter, vont être signées sur des labels, dont les plus connues sont sur la couverture du livre.
– Yves Lecoq : Sylvie, Sheila et Françoise Hardy, qui, elle, écrivait ses chansons.
– J.-E.Deluxe: Françoise Hardy, c'était la 1re en avance sur son époque.
capture
– Yves Lecoq : "Tous les garçons et les filles", c'était une révolution.
– J.-E.Deluxe: Elle écrivait ses propres chansons.
– Yves Lecoq : Pas d'adaptation. C'était plutôt des adaptations et des producteurs qui étaient derrière les jeunes filles. Et les auteurs qui travaillaient dans l'ombre.
– Yves Lecoq : Françoise Hardy, c'était votre idole.
– J.-E.Deluxe: Elle a marqué, elle a continué et elle a marqué les Anglo-Saxons. Il y avait très peu d'artistes français... Peut-être qu'avec son flegme, elle avait su les séduire.
– J.-E.Deluxe: Je sais que Bob Dylan refusait de remonter sur scène, je crois, à l'Olympia, tant qu'elle n'était pas venue le voir en coulisses.
– Yves Lecoq : Un bel inventaire de toutes ces "Filles de la pop" parJean-Emmanuel Deluxe. Avant-propos de Lio. On revient sur ce livre dans un instant.
– Nous sommes un groupe.
Une petite troupe. D'amis fidèles qui nous entendons bien. Et nous travaillons tous soir et matin. Afin de gagner notre pain quotidien. Des secrétaires, des couturières, et des vendeurs dans les grands magasins. Mais que l'on soit photographe ou mannequin. On est tous d'accord sur un point. L'heure de la sortie. Tout au long de l'année. C'est le meilleur moment de la journée. Pourtant, nous sommes. Ravis en somme. D'avoir choisi un métier qui nous plaît. Faudrait pas croire que toute la journée. On n'ait qu'une idée: aller se promener. Mais quel dommage. Que d'être en cage. Lorsqu'on aperçoit le soleil dehors.
capture