logo Le moteur de recherche de la télé

Etoiles de légende

Les grands du rire


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h30 sur France 3

capture
– C'est complètement différent, Paris. Les gens ne se connaissent pas tous entre eux.
– C'est pour ça. A Toulouse, tout le monde se connaît. On est 400 000 et tous les midis, on bouffe ensemble. On fait un cassoulet à la bonne franquette.
– Ça doit être sympathique.
capture
– Ça fait de grandes tables.
– A Paris, quand les gens vont au théâtre le soir, ils sont fatigués. La journée, eux, ils travaillent. A Toulouse, personne ne travaille. Au mois de janvier, on plante les Airbus et on les regarde pousser jusqu'au mois de juillet.
– Ça doit être beau.
– Vive la France. Et les joueuses d'accordéon. Vive les bals et les flonflons. Vive les pompiers et leur pin-pon. Qui m'ont donné le grand frisson. Il y a du soleil et du ciel bleu partout. Il y a des oiseaux dans mon coeur qui fait boum. Il y a le fou chantant et il y a les clowns.
– Karen Cheryl : Bonjour et merci de cette fidélité à laquelle on répond avec tendresse. Comment allez-vous, mon Henry-Jean?
– H.-J.Servat: Bonjour, ma Karen. Même si l'époque est connectée, on n'a jamais eu autant besoin de créer du lien.
Voyez fleurir toutes ces nouvelles fêtes. Par exemple, la fête des Voisins, qui prône l'art du vivre-ensemble. Pourtant, la fête à laquelle on tient le plus est vraiment la fête des Mères. La fête des Mères, figurez-vous que c'est Napoléon, en 1806, qui en eut l'idée. La célébration fut officialisée à la fin de la Première Guerre mondiale en juin 1918 pour rendre hommage à toutes les mères qui avaient perdu un fils à la guerre. Et de façon définitive, cette célébration fut arrêtée par le président Auriol. Depuis, chaque pays de la planète a sa fête des Mères. Permettez-moi simplement de livrer ce message: bonne fête, maman.
capture