logo Le moteur de recherche de la télé

Ô Sud : La cité sacrée

Les nouveaux nomades


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Par exemple, là, il y a de la consoude. Aussi appelée toute-bonne. Elle consolide les fractures, soigne les brûlures et on en fait des beignets. On dégustera ça tout à l'heure. La feuille est rêche, touche.
– Oui, il y a des petits poils dessus.
– Il pourrait y avoir confusion avec la digitale, qui est un poison.
– On peut se tromper, croire que c'est...
– Il est préférable de ne pas se tromper.
– C'est-à-dire qu'on ne se trompe qu'une seule fois. On n'en revient pas, si on mange de la digitale?
capture
– Si vous avez envie de glaner comme Josiane, il faut savoir que c'est beaucoup de connaissances. Il faut bien connaître et bien identifier les plantes. Si vous n'êtes pas sûr, on ne mange pas. Ca, c'est quoi?
– Ca, c'est un roseau. Ca, c'est la reine-des-prés. C'est la plante des douleurs. C'est la base de l'aspirine, en fait. Avec la fleur, on fait des crèmes brûlées qui sont à tomber par terre.
– Tu sais quoi? On se balade, on parle beaucoup mais on va peut-être pouvoir goûter?
– On va les déguster.
– Chez toi? 0K, je te suis. Il commence à faire faim, maintenant. Qu'est-ce que tu as préparé? C'est beau, tout ça!
– J'ai préparé un repas complet de l'entrée au dessert.
– Qu'avec des plantes glanées?
– Oui. On va commencer par le velouté d'épiaire. Logiquement, on y perçoit des saveurs de cèpe.
– C'est dingue, au nez, on a l'impression qu'on va manger un champignon. C'est fou. Et au goût... C'est vraiment le cèpe.
– Oui, c'est bluffant.
– En fait, on se rend compte que dans le monde végétal, en général, on a des goûts et des arômes qui sont partagés par différentes plantes et ce qui est étonnant, c'est de retrouver un goût que tout le monde connaît, celui du cèpe, avec une autre plante. C'est marrant, ça. Mais c'est divin! Le plat principal.
– Ce sont des beignets de feuilles de consoude.
capture