logo Le moteur de recherche de la télé

12/13 : Journal national


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 12h25 sur France 3

capture
– La mère du jeune marcassin venait de périr lors d'une battue. nourrir seule. Depuis, la laie est installée à demeure.
– Elle est bien rentrée dans le système. Ça s'est fait progressivement. Elle a mis une dizaine de jours à s'habituer à l'homme. Et puis le fait d'êtres nourrie, chose qu'on me reproche...
– Il y a quelques jours, les agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage ont annoncé à Régis que Nénette, animal sauvage, ne pouvait continuer de vivre au sein de son exploitation. Le Code de l'environnement préconise une euthanasie, une solution refusée par Régis et les élèves des écoles voisines, tous amis de la laie.
capture
– La loi, c'est comme ça, mais on pourrait peut-être faire une exception. Moi-même je suis chasseur mais je défends aussi les animaux.
– Régis a reçu le soutien de 68.000 signataires d'une pétition sur Internet. Pour se conformer à la loi, il faudrait que l'animal dispose d'un enclos, soit vacciné et stérilisé, des investissements coûteux sans lesquels il pourrait être abattu du jour au lendemain.
– L'histoire à présent d'un homme attaché au patrimoine qui, toute sa vie, a dessiné des maisons paysannes en Bourgogne. Michel Bouillot a publié ainsi une vingtaine de livres, précieux...
– Mazille, un écrin de verdure dont les joyaux sont des maisons. Des maisons souvent bâties au XIXe siècle, typiques de l'architecture de ce coin de Saône-et-Loire. Régulièrement, des circuits de visites sont organisés pour faire découvrir ce patrimoine de pays à la fois modeste et remarquable. Toutes ces flâneries se font sur les traces d'un homme aujourd'hui disparu, il s'appelait Michel Bouillot et a consacré sa vie à dessiner ces maisons.
– Des dizaines de milliers, il a laissé à peu près 80 albums complets de maisons... Le Bresse, la Bresse savoyarde même, le Beaujolais...
– Disparu en 2007, Michel Bouillot habitait à Mazille. En 1997, intrigués par son obsession pour les maisons paysannes, nous étions allés à sa rencontre. Le rendez-vous avait été pris par courrier postal car Michel Bouillot n'avait pas le téléphone.
capture