logo Le moteur de recherche de la télé

Depuis Bordeaux

On a la solution


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 10h50 sur France 3

capture
– Je dessine comme je peux.
– Le but est de s'en souvenir et de les manger?
– Oui, je vais essayer.
– Plantain, consoude, pimprenelle, les paniers se remplissent. La nature est généreuse, y compris pour la décoration des plats.
– La Campanule... Au niveau gastronomique ou médicinal, elle n'est pas merveilleuse. Par contre, c'est une plante sympa car elle met de la couleur. Un joli bleu.
– En cuisine, tout le monde s'active. On lave, on coupe, on hache, on prépare un vrai festin qui sort de l'ordinaire.
capture
– La cuisine sauvage est une cuisine créative et récréative. On peut vraiment s'amuser beaucoup avec. Il suffit de connaître un peu les plantes et après, on peut les cuisiner comme un légume cultivé normalement.
– Avec Marie-Laure et son association, le bonheur est dans le pré et dans l'assiette.
– Toujours à Bordeaux, je vous emmène maintenant dans un lieu étonnant. C'est un garage participatif et associatif sur 2000m2, où l'on peut venir réparer sa moto, sa voiture ou son vélo soi-même, grâce aux conseils de mécanos pro. On fait des économies mais on se cultive aussi car oui, le Garage Moderne est aussi un lieu de culture. Ici, on manie aussi bien la clé à molette que la clé de sol. Boufeldja?
– Oui?
– Bonjour. Je suis Louise, enchantée.
– Ça va. Bienvenue au Garage Moderne.
– Merci beaucoup. Je suis contente de vous retrouver car on m'a dit que vous aviez 2 passions, la mécanique et aussi, vous êtes un grand amateur d'art. Et c'est dans ce lieu magique que vous faites cohabiter vos 2 passions.
– Oui. On est mécaniciens de père en fils et après, j'ai touché un peu de tout. Je suis tourneur-fraiseur, soudeur, je sculpte. A un moment, J'ai fait de la photo, et donc voilà, on va dire que je suis sensible à tout ce qui est création, transformer les objets. C'est quelque chose que j'aime bien faire.
– Expliquez-nous comment ça marche.
– Quand on veut venir faire de la mécanique au Garage Moderne, il faut venir et prendre son adhésion. On met son bleu de travail, on ne sait plus si on est ingénieur, élu, prof...
– N'importe qui.
– Tout le monde ne sait pas vraiment réparer une voiture ou une moto.
capture