logo Le moteur de recherche de la télé

Depuis Bordeaux

On a la solution


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 10h50 sur France 3

capture
– Préserver, c'est se dire qu'on est sur Terre pour quelque chose. Ce n'est pas pour faire un profit, gagner de l'argent continuellement. C'est pour vivre dans un cadre idéal. Autant que possible dans un milieu verdoyant.
– De retour à Bordeaux avec Laurent, le papa d'une algue révolutionnaire biodégradable, pour traiter la vigne, et Christophe, viticulteur. Bonjour. Christophe est viticulteur et il a accepté de tester cette algue sur une parcelle de sa vigne. Comment ça s'est passé? Ce qu'on a pu vérifier, c'est que premièrement, son produit tenait le mildiou, exactement comme un produit conventionnel, par rapport à d'autres essais en d'autres produits et aussi par rapport à une zone.
J'ai laissé un rang qui n'a pas été traité et qui nous permet de voir exactement les attaques de mildiou. Ce rang-là est rempli de tâches. Il est grillé. Juste à côté, vous avez une feuille verte et belle. Ça a un effet stimulant sur la plante. On a une masse de feuilles plus importante et une végétation très verte. C'est flagrant. C'est un petit plus. Après, il faut valider ça et faire d'autres essais. On est au début de la belle aventure. Dès que j'ai entendu parler de lui, je me suis dit qu'il fallait que j'essaie. J'ai tout fait pour le rencontrer et pousser ses essais, l'aider. On a besoin de chercheurs qui nous trouvent des solutions pour nous, à l'autre bout, avoir des solutions alternatives pour régler nos problèmes.
capture
– Ça marche sur toutes les maladies ou juste certaines?
– A 1re vue, son produit est très efficace sur le mildiou, sur la pourriture et peut-être sur des maladies du bois Et d'autres choses qu'on découvrira peut-être car on n'est qu'au début.
– Pourquoi est-il important de trouver des alternatives aux pesticides, aux produits chimiques?
– On a beaucoup abusé de la chimie, même si on a diminué. Arrive un moment où il faut avancer. Plus on a un produit naturel, plus, au niveau biodiversité, au niveau des sols, des riverains... Je fais des essais en Charente à côté de maisons. Dès que j'ai expliqué à mes voisins que je travaillais avec des produits naturels, ils m'ont fait des coucous en voyant mon pull.
capture